Prendre la Bastille

LE SALON ANTIQUITÉS BROCANTE DU 4 AU 13 MAI 2012

Hou là ! j’entends déjà un choeur de chineuses indignées poussant des hauts cris!

Quoi? Aller là où tout est hors de prix, où les vendeurs sont désagréables et la marchandise pas terrible.

Je suis d’accord, mais…

Reprenons :

D’abord, je vais sur le site de l’organisateur (Joël Garcia) pour imprimer une invitation gratuite. Les 8 euros que ne m’auront pas coûtés l’entrée font paraître le Salon déjà beaucoup plus sympathique!

J’arrive vers 11h et je visite le chapiteau .

Oui je le visit comme un musée de très jolies choses et non pas comme l’endroit où sont rassemblées toutes les jolies choses que je n’aurais jamais ! La nuance est importante pour le moral!

Ensuite je me dirige droit vers le restaurant!

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais tous les pro de la brocante aiment bien manger. Il suffit de faire un tour sur les stands à l’heure du déjeuner pour s’en rendre compte. Et donc je m’installe au soleil (mais si, il y en a encore!) et je savoure un bon petit plat.

Après je me balade le long du canal en évitant les stands trop bien rangés et les « foutoirs organisés ». Les premiers pour cause de marchands hautains et les seconds pour ne pas perdre de temps! Faire croire aux clients qu’en fouillant dans tout ce fatras il va faire une affaire est un leurre grossier et inutile.

Je préfère les stands les plus simples où les vendeurs aiment leurs objets. J’aime quand ils me parlent de l’histoire de leurs objets comme si ils faisaient partis de la famille..

Et je finis par le stand de Madame Bonaventure, la gentillesse personnifiée, qui, avec une douceur extrême vous raconte l’histoire des lithographies qu’elle vend et si vous l’encouragez un peu le récit de ses achats. J’ai trouvé cette fois ci de très beaux papillons.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je trouverai de quoi les utiliser dans un bijou,, pour un porte clés, un mobile ou des pampilles. Et bien sûr je vais les encadrer grâce à d’excellents cours d’encadrement que je prends depuis quelques mois et dont je vous reparlerai!

Une réflexion au sujet de « Prendre la Bastille »

  1. Bonjour Sophie et bravo pour ce concentré de poésie.

    Merci pour la mention de votre cours d’encadrement : je suis très touchée.

    Amitiés.

    Marie Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *