Le rêve de Caroline

Petite fille j’aimais beaucoup aller chez ma grand-mère car elle avait tous les livres de cette fameuse collection blanche avec des étoiles dorées et un quadrillage vert:

 

 

Et parmi ces livres il y avait Le rêve de Caroline qui me plaisait beaucoup:

 

 

L’histoire du livre est la réponse à cette poésie :

 »  La Merlière

Dans un rêve, j’ai vu la vieille maison morte

Se ranimer soudain, ainsi qu’aux anciens temps;

Une invisible main m’avait ouvert la porte,

Révélant la splendeur des grands appartements.

 

Les violons jouaient des valses langoureuses,

Les bougies scintillaient aux lustres de cristal,

Le parfum des lilas, des lis, des tubéreuses

Flottait dans les salons où tournoyait le bal.

 

Au bras des cavaliers en fracs bleus ou violine,

Les dames, en dansant, passaient légèrement

Dans les atours soyeux des vastes crinolines;

A leur cou fulgurait l’éclat des diamants.

 

Le vin doré moussait dans les flûtes de verre,

Les mets les plus exquis chargeaient les plats d’argent.

La joie se prolongeait durant la nuit entière :

Déjà le pâle jour blanchissait l’orient.

 

Mais qui se souciait de la nuit finissante?

Le temps semblait trop court aux heureux invités!

La valse succédait à la valse enivrante,

Nul ne voulait quitter le domaine enchanté.

……………………………………………………………………………………..

Hélas! C’était un rêve, et la maison ruinée,

Solitaire, aujourd’hui pleure l’ancien bonheur.

Oh! Qui donc lui rendra sa splendeur oubliée?

Qui fera, de nouveau, palpiter son vieux coeur?      »

 

Mon coeur d’enfant pleurait pour cette jolie maison abandonnée et toutes les petites filles du monde rêvaient, comme moi, de la faire renaître…

 

Voici quelques images de ce livre :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’espère que ce petit aperçu vous aura fait autant rêver que moi et que vous chercherez ce livre dans toutes vos prochaines chines…

 

Le rêve de Caroline

Lucie Rauzier- Fontayne

illustrations de A Chazelle

Editions Hachette 1955

 

 

9 réflexions au sujet de « Le rêve de Caroline »

  1. Tu es comme je une romantique, surtout losqu’on a 15 ans. J’ai aussi d’anciens livres que j’ai devorée. Violettes Bleues c’est un bon exemple, mais la vie porte si de déceptions et on aprend a la vivre jour à jour sans espérer grands événements. N’importe pas les grands salons ni vêtements, regardons la nature, la ville, nos amis… C’est ainsi qu’on reste heureuse. Bisous.

  2. Je n’ai pas lu ce joli livre, mais je l’aurais beaucoup aimé (il y a quelques
    années……….!!!!) ça fait rèver……….
    A + ….. Bisous JANINE

  3. Je ne me souviens pas de ce livre, pourtant j’ai un « certain » âge, j’ai toujours aimé lire, et je me suis occupée pendant 16 ans d’une bibliothèque dans une école primaire !
    A voir les images de ce livre, je l’aurais adoré quand j’étais une petite fille !
    Très belle soirée !
    Doux bisous
    Cathy

  4. Lucie Rosier-Fontayne ! Que de souvenirs de lecture d’enfance, en particulier « la petite fille aux oiseaux » offert par maman pour me consoler de je ne sais plus quelle maladie enfantine. Je ne suis pas sûre que ces belles histoires puissent encore captiver la nouvelle génération gavée de vidéos et d’internet…

  5. Des souvenirs reviennent à te lire et surtout à regarder cette fameuse couverture….pourtant je ne crois pas avoir lu celui-ci….Je vais aller faire un petit tour dans ma bibliothèque On ne sait jamais ! Bon WE et bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *