Le souffle du Passé

 

Pastel

 » J’aime à vous voir dans vos cadres ovales,

Portraits jaunis des belles du vieux temps,

Tenant en main des roses un peu pâles,

Comme il convient à des fleurs de cents ans. « 

 

 »  Vous, cependant, vieux portraits qu’on oublie,

Vous respirez vos bouquets sans parfums,

Et souriez avec mélancolie

Au souvenir de vos galant défunts.  « 

Chaque portrait chiné renferme un secret…

L’histoire de la femme représentée est bien cachée et nul ne la découvrira jamais…

Je laisse vagabonder mon esprit et l’imagination me rend ces vies oubliées et je rêve, parfois, que ces jolies dames sont mon Passé…

 »  La main au front, le pied dans l’âtre,

Je songe et cherche à revenir,

Par delà le passé grisâtre,

Au vieux château du Souvenir.  « 

Les trois extraits de poèmes sont de Théophile Gautier.

9 réflexions au sujet de « Le souffle du Passé »

  1. Magnifiques portraits de ces femmes romantiques à souhait et magnifiques mots de Théophile Gauthier que je redécouvre avec plaisir !
    bon week-end
    à très bientôt
    Lo

  2. Ravissant et émouvant. ce billet empreint de douceur et de nostalgie est fort agréable à regarder. Merci pour ces si doux portraits et ces beaux poèmes. belle et douce fin de semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *