Histoires de balcons

Récemment mis à jour26

Après ma photo d’hier, je suis tombée par hasard sur ce poème : hasard vous êtes sur ?

L’échelle d’amour

Sur le balcon où tu te penches
Je veux monter … efforts perdus !
Il est trop haut, et tes mains blanches
N’atteignent pas mes bras tendus.

Pour déjouer ta duègne avare,
Jette un collier, un ruban d’or;
Ou des cordes de ta guitare
Tresse une échelle, … ou bien encor …

Ote tes fleurs, défais ton peigne,
Penche sur moi tes cheveux longs,
Torrent de jais dont le flot baigne
Ta jambe ronde et tes talons.

Aidé par cette échelle étrange,
Légèrement je gravirai,
Et jusqu’au ciel, sans être un ange,
Dans les parfums je monterai.

 

Théophile Gautier

Ne sont ils pas divins ces quelques vers ?

Montages

34 réflexions au sujet de « Histoires de balcons »

  1. Joli décor pour un poème qui respire l’amour et la joie de vivre.

    Merci de l’avoir sorti de sa bibliothèque poussiéreuse et de l’avoir proposé au regard

    Bises

  2. Balcons amoureux où l’on se conte fleurette, où le danger est exquis car il stimule les sens des amants…
    Poème magnifique et balcons enchanteurs, merci Sophie!
    Gros bisous, excellente soirée et caresses pour Norma, sans modération!!!
    Cendrine

  3. Théophile Gauthier s’est peut être inspiré de cet ancien conte « Herbe d’Amour » où une belle enfermée dans un donjon attend que son prince charmant vienne lui dire « Herbe d’Amour, laisse tomber tes longs cheveux… » dont il se sert comme corde pour la rejoindre… Je me souviens de cette histoire mais n’en trouve plus trace, même sur internet! Pourtant je ne l’ai pas inventé! je continue à chercher! Bises, a bientôt!

  4. Très joli poème en effet ma Sophie, que je ne connaissais pas ! Ah ces balcons, combien de jeunes hommes ont-ils entendus chanter des romances à leur dulcinée …?!!! Je vois que les balcons t’inspirent beaucoup en ce moment, aurais-tu relu Roméo et Juliette …?!!!
    Bel après-midi !
    Grosses bises
    Cathy

  5. Joli billet du dimanche avec une belle histoire de balcons, et un superbe poème …
    Quand je me promène, j’aime beaucoup regarder les façades si bien finement travaillées …
    Belle fin de week-end.
    Cath

  6. Voilà une Sophie qui se prend pour Juliette le temps d’un week-end!!!
    Tu as raison , un balcon, c’est romantique, surtout ceux que tu nous montres!
    J’aime beaucoup les bow-windows aussi qui ne sont pas des balcons mais presque une pièce à part entière qui avance dans la lumière!
    Je te souhaite de passer une belle fin de journée! bises!
    Ghislaine

  7. Elles sont très jolies tes photos, j’aime ces vieilles façades ouvragées et leurs balcons en fer forgé qui ont tant à nous raconter, c’est un vrai régal pour les yeux, très joli poème romantique à souhait,
    Un très bon dimanche et à bientôt
    Biz
    Jackie

  8. Il n’y à pas de hasard chère Sophie , car vous savez que j’ai une passion pour les façades aux grands désespoirs de mes Amis qui me demandent toujours  » mais qu’est ce que tu regardes comme cela le regard vers le ciel ?  »
    Je regarde les façades tout simplement et cela depuis ma plus jeune enfance , ces magnifiques façades avec ses volutes , ses balcons mouvementés , ces guirlandes de fleurs qui se rejoignent d’un balcon à l’autre , et d’autres plus austères qui sont alignés comme des petits soldats , tous les styles me plaisent du plus simple aux plus exubérants , car il y a sur chaque façade la passion de l’homme, peut être de l’orgueil pour certain certes mais au final quel ravissement …….

    Amicalement votre .

    Jonh Piter .

  9. peut-être as-tu envie d’une belle romance
    sous ton balcon
    un bel Italien et sa guitare
    ou un bel Espagnol
    suite au commentaire de Mimie , j’ai connue ces étudiants à Barcelone qui viennent
    chanter autour des tables , j’étais pleines de frissons
    et pourtant j’étais déjà avec Jacques qui est originaire de Barcelone
    les Français ne connaissent pas ce romantisme
    bon dimanche Sophie
    tendresse et gros bisous à Norma

  10. J’aime beaucoup regarder les balcons moi aussi surtout quand ils sont en fer forgé ! Ceux en arrondis me plaisent beaucoup dommage que ces dames ne les ornent pas plus ! Joli poème qui me rappelle le temps passé ou dans ma folle jeunesse en Espagne mon amoureux venait me jouer de la guitare sous les balcons de la où je vivais et me chanter des chansons de Tunos (étudiants espagnols) heureux temps passé, plus personne ne vient chanter sous les balcons.
    Gros bisousssss
    Mimie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *