Des morceaux de soleil

Ce matin j’ai trouvé des petits bouts de soleil sur le trottoir !

Je me suis arrêtée toute étonnée et je vous les ai capturé rien que pour vous, pour que votre semaine se finisse en beauté :

007 006 005 004 003 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oubliée la grisaille !!!

Je vous laisse avec la plus belle couleur de ciel que je connaisse :

012

 

C’était ma participation au bouquet du vendredi chez Nelly du Mas des Paillasses.

La jeune fille aux animaux

 

Quelques petites nouveautés dans ma boutique sur le thème des animaux  et de notre amour pour eux :

Des cartes avec deux ravissantes petites filles et leurs chiens :

029

 

ICI

 

 

023

ICI

 

Un tableau avec une autre petite fille et son chien :

014

ICI

Une jolie petite boite en porcelaine pour les amoureux des chats :

 

049

048

 

 

 

 

 

 

 

 

à retrouver dans la rubrique vide grenier de ma boutique : ICI

De quoi faire plaisir et se faire plaisir !

Sans oublier des pampilles pour votre déco : ICI

098 177

 

 

 

 

 

 

 

 

BONNE APRES MIDI A TOUS 

* InstantS * de janvier

 

Le thème de cet instant de janvier chez Sylvie de Rêveries du Chat bleu est la nature en hiver.

Au début je vous avoue que je n’étais pas très enthousiaste tout d’abord parce que j’habite en ville et ensuite parce que la nature ne me parait pas très belle en hiver.

Et bien j’avais tort !!!

La preuve en images ?

017 021 020 019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

031 030 029 028 027 026 025 024 023

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

033

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vois beaucoup de poésie dans ces photos et vous?

Petit clin d’œil pour Sylvie :

 

La dernière feuille

022

Dans la forêt chauve et rouillée
Il ne reste plus au rameau
Qu’une pauvre feuille oubliée,
Rien qu’une feuille et qu’un oiseau.

Il ne reste plus dans mon âme
Qu’un seul amour pour y chanter,
Mais le vent d’automne qui brame
Ne permet pas de l’écouter.

L’oiseau s’en va, la feuille tombe,
L’amour s’éteint, car c’est l’hiver.
Petit oiseau, viens sur ma tombe
Chanter, quand l’arbre sera vert !

 

Théophile Gautier

 

BON MERCREDI

Des marques page pour Lylou

Je suis une dévoreuse de livres depuis que je sais lire mais je n’utilise pas ou peu de marque page : je me souviens du numéro de la page pour continuer ma lecture mais parfois je peux utiliser un morceau de tissu, un bout de papier ou une photo, en fait un peu ce qui me tombe sous la main au moment où je ferme, toujours à regret, mon livre pour le reprendre plus tard.

J’ai pourtant de nombreux et très jolis marques pages dans mes tiroirs !

021

Mon livre de chevet reste « Émaux et camées » de Théophile Gautier que j’ai dans une ancienne édition :

 

011

012

 

 

 

 

 

022-001

021 020 019 018 016 014 013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

019

 

 

Un autre livre me plait beaucoup c’est Rebecca de Daphné Du Maurier qui est « trop récent » pour être un « beau » livre relié.

 » Le bonheur n’est pas un objet à posséder, c’est une qualité de pensée, un état d’âme. »

 » Si seulement on pouvait inventer quelque chose, dis-je vivement, qui conserve un souvenir dans un flacon, comme un parfum, et qui ne s’évapore, ne s’affadisse jamais. Quand on en aurait envie, on pourrait déboucher le flacon et on revivrait l’instant passé. »

023

 

Les livres sont de merveilleux sujets de mises en scènes. J’aime beaucoup jouer avec leur couleur en les nouant d’un beau ruban et de quelques breloques :

009 007 uiigb}-ccccccccccccccccccccccccccccccccc 010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien sur avec une jolie tasse de thé, la compagne idéale de lecture :

IMG_3264 001

 

 

 

 

 

 

 

 

Grande breloque en métal sur ma boutique Ebay : ICI 

029

 

Si je ne me sers que rarement d’un marque page, sauf dans mon agenda :

006-001

ma boutique recèle des trésors de ces petits bouts de papier : Ici

2012-11-03

 

 

 

 

 

 

 

 

C’était un billet pour le thème du mois chez Lylou : une mise en scène autour de votre ou de vos marques page sur les pages d’un livre ou votre livre préféré.

Photo du samedi

 

La semaine est déjà finie! Je ne l’ai pas vu passer !

J’ai donc fait mon biseau lolo en soie rose et comme beaucoup d’entre vous m’ont demandé de le voir je vous le montre : j’ai bien mis un filet de satin vert en dessous :

 

031

 

Et pour celles qui ont vu le cadre avant, je l’ai restauré avec des morceaux de son frère jumeau très abîmé et inutilisable en encadrement : il finira sa vie dans une de mes mises en scéne.

 

Nous revoilà samedi avec notre rendez vous chez Amartia :

logo amartia

ON HISSE LA GRAND VOILE !

005

Du 31 janvier au 3 février à Vincennes

001

002

Autour d’une tasse

Avez un joli clin d’œil à toutes les copinautes qui ont eu l’idée de nous offrir une tasse de thé ces jours derniers, je vous offre à mon tour un billet autour d’une tasse !

Vous le savez ( presque ) toutes j’ai une passion pour le thé dont je bois un minimum de quatre litres par jour ( oui je sais ! certaines sont horrifiées !)

Je fais collection de tasses et de théières mais aussi de gravures avec pour thème « autour d’une tasse ».

002-003

 

Bon là c’est moi préparant les billets pour mon blog : je précise de suite sans le truc blanc autour du cou ! Mon « truc blanc » à moi ronronne doucement sur mes genoux !

thé 2

 Emile Vernon

  Je trouve que certaines images sont tout à fait charmantes n’est ce pas ?

003-003

Ma dernière trouvaille sur Ebay :

046

 

Mon joli pastel chiné il y a quelques années :

004

Sans oublier cette jolie carte dans ma boutique : ICI

002-001

 

 

Et celle ci : ICI

012

 

En faisant ce billet je me suis servi une tasse de thé tout en réfléchissant à mon prochain encadrement pour le cours de vendredi :

 

040 039 038 036

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

042

044

 

 

 

 

 

 

 

041

Image imprimée trouvée sur Facebook : http://artshop77.ru/neizvestnyj-xudozhnik-russkaya-shkola19-vek/

 

Je pense que je vais faire un biseau lolo comme celui que j’ai déjà fait au dernier cours :

004

 

Quand pensez vous ? avec un joli tissu rose pâle ?

Blanc

Mamylor, du blog Ficelles et chiffons, pour notre défi du 20 janvier a choisi pour thème le blanc.

Cette couleur fêtée en janvier dit traditionnellement « mois du blanc » m’a inspiré des petites mises en scènes :

006

003 002 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

010 008 007

 

 

 

 

 

 

 

031 032

043

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le charme de ce linge ancien brodé est incomparable !

042 041 040 039 037 036

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette petite fille en est toute retournée !

035 034

 

 

 

 

 

 

 

 

030 029 028 027 026

 

Les anges aussi en sont bouleversés et nous offrent leur cœur!

014 013 012 011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et deux petits oiseaux se perchent sur un joli panier pour nous en parler !

015 018 017

 

 

 

 

 

 

018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais chut, cette belle dame nous offre son panier de fleurs blanches pour notre plus grand bonheur !

019

Pour le plaisir, je vous joins ce beau poème que je vous avez déjà offert il y a quelque temps :

Symphonie en blanc majeur

De leur col blanc courbant les lignes,
On voit dans les contes du Nord,
Sur le vieux Rhin, des femmes-cygnes
Nager en chantant près du bord,

Ou, suspendant à quelque branche
Le plumage qui les revêt,
Faire luire leur peau plus blanche
Que la neige de leur duvet.

De ces femmes il en est une,
Qui chez nous descend quelquefois,
Blanche comme le clair de lune
Sur les glaciers dans les cieux froids ;

Conviant la vue enivrée
De sa boréale fraîcheur
A des régals de chair nacrée,
A des débauches de blancheur !

Son sein, neige moulée en globe,
Contre les camélias blancs
Et le blanc satin de sa robe
Soutient des combats insolents.

Dans ces grandes batailles blanches,
Satins et fleurs ont le dessous,
Et, sans demander leurs revanches,
Jaunissent comme des jaloux.

Sur les blancheurs de son épaule,
Paros au grain éblouissant,
Comme dans une nuit du pôle,
Un givre invisible descend.

De quel mica de neige vierge,
De quelle moelle de roseau,
De quelle hostie et de quel cierge
A-t-on fait le blanc de sa peau ?

A-t-on pris la goutte lactée
Tachant l’azur du ciel d’hiver,
Le lis à la pulpe argentée,
La blanche écume de la mer ;

Le marbre blanc, chair froide et pâle,
Où vivent les divinités ;
L’argent mat, la laiteuse opale
Qu’irisent de vagues clartés ;

L’ivoire, où ses mains ont des ailes,
Et, comme des papillons blancs,
Sur la pointe des notes frêles
Suspendent leurs baisers tremblants ;

L’hermine vierge de souillure,
Qui pour abriter leurs frissons,
Ouate de sa blanche fourrure
Les épaules et les blasons ;

Le vif-argent aux fleurs fantasques
Dont les vitraux sont ramagés ;
Les blanches dentelles des vasques,
Pleurs de l’ondine en l’air figés ;

L’aubépine de mai qui plie
Sous les blancs frimas de ses fleurs ;
L’albâtre où la mélancolie
Aime à retrouver ses pâleurs ;

Le duvet blanc de la colombe,
Neigeant sur les toits du manoir,
Et la stalactite qui tombe,
Larme blanche de l’antre noir ?

Des Groenlands et des Norvèges
Vient-elle avec Séraphita ?
Est-ce la Madone des neiges,
Un sphinx blanc que l’hiver sculpta,

Sphinx enterré par l’avalanche,
Gardien des glaciers étoilés,
Et qui, sous sa poitrine blanche,
Cache de blancs secrets gelés ?

Sous la glace où calme il repose,
Oh ! qui pourra fondre ce coeur !
Oh ! qui pourra mettre un ton rose
Dans cette implacable blancheur !

Théophile Gautier

 

020