Instants d’Avril

003

PRINTEMPS

 

C’est la jeunesse et le matin.
Vois donc, ô ma belle farouche,
Partout des perles : dans le thym,
Dans les roses, et dans ta bouche.

L’infini n’a rien d’effrayant ;
L’azur sourit à la chaumière ;
Et la terre est heureuse, ayant
Confiance dans la lumière.

Quand le soir vient, le soir profond,
Les fleurs se ferment sous les branches ;
Ces petites âmes s’en vont
Au fond de leurs alcôves blanches.

Elles s’endorment, et la nuit
A beau tomber noire et glacée,
Tout ce monde des fleurs qui luit
Et qui ne vit que de rosée,

L’oeillet, le jasmin, le genêt,
Le trèfle incarnat qu’avril dore,
Est tranquille, car il connaît
L’exactitude de l’aurore.

VICTOR HUGO

007

006 005 004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

003

Pour notre rendez vous des * Instants du mois * chez Sylvie des Rêveries du chat bleu, le thème d’ avril est : balade printanière .

Je vous propose une balade au Parc floral avec ses magnifiques pivoines :

010

011

 

 

 

 

 

 

 

015 014

 

 

 

 

 

 

 

028 027 025

 

 

 

 

 

 

 

033

 

 

 

 

 

 

 

032 031

 

 

 

 

 

 

 

026

 

Dans un joli ton poudré que j’aime tant :

041 040 039

 

 

 

 

 

 

 

035

 

 

 

 

 

 

 

 

038 036

 

 

 

 

 

 

 

024 021 020 018 017 016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

019

Le Parc est magnifique en ce moment : allez y faire un tour si vous le pouvez !

045 044 043 042

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

030 029

 

 

 

 

 

 

 

009 008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BON MERCREDI A VOUS 

 

51 réflexions au sujet de « Instants d’Avril »

  1. Les pivoines arbustives fleurissent avant les autres que nous attendons pour le début mai en principe!
    Avril est beau cette année, profitons-en!
    Bises et caresses à Norma!
    Moi je me fais du souci pour mon Pompon! çà fait deux jours que je ne l’ai pas vu! j’espère qu’il va revenir! je suis déjà triste!
    Ghislaine

  2. J’ai lu le commentaire que tu as posé chez « Fée d’hiver » au sujet du linge ancien.
    Je viens te rendre visite et j’en suis enchantée car c’est exactement ce à quoi je m’attendais trouver chez toi.
    J’aime beaucoup ton poème et j’adore tes photos.
    Je m’abonne à ta newsletter.
    Passe une douce journée
    Bises

  3. Wow… C’est comme ça que j’aime Avril… Comme toi, j’affectionne les tons poudrés, chez les pivoines ou jusqu’aux roses, j’aime les roses thé aussi, mais nous ne sommes pas encore à la saison des roses… J’adore les pivoines. Elles sont déjà fleuries sur Paris ! Pas encore ici. Merci Sophie pour cette promenade en ta compagnie dans ce lieu enchanteur.
    Bisous et tout plein de câlin à la douce Norma

  4. Quand je vois ces photos de cette nature si belle, je me dis que décidément j’aime le printemps.
    Et quand la poésie s’allie à la nature, on frôle la perfection.
    Belle soirée à toi.

  5. Superbes ces pivoines ma Sophie, elles ne sont pas en retard, les miennes ne sont qu’en bouton ! Par contre ce midi j’ai cueilli … un brin de muguet ! Jolie balade fleurie en tous cas, ce fut un plaisir de la faire en ta compagnie !
    Très belle soirée !
    Grosses bises
    Cathy

  6. Quelle chance d’avoir un aussi beau parc ! les pivoines doivent embaumer l’air de leur doux parfum, merci Sophie pour cette jolie balade et ce beau poème de Victor Hugo !
    Belle après-midi et à très bientôt
    Gros bisous

  7. c’est splendide !!! tout est en avance; mes iris sont presque passées déjà , mes pivoines très hautes et toutes en boutons je n’espère qu’une chose, c’est qu’elles ne s’ouvrent pas la semaine prochaine car on part en vacances samedi et je ne pourrais pas en profiter !!!! mais il est vrai que la nature est splendide !!!
    bonne journée
    bizzzzz
    Lo

  8. un beau poème superbement illustré avec ces images printanières, j’aime toutes les saisons, mais le printemps je crois que est la plus belle saison car la vie se réveille encore…
    gros bisous et merci pour ce joli billet
    rosa

  9. SUPERBE EN EFFET, je ne pense jamais à aller me balader là bas… un tort car c’est très beau, bisous Sophie, j’espère que tu vas bien!

  10. Je me contenterais de lire ces quelques vers accrochée à ton bras car malheureusement la promenade est un peu loin pour moi…. mais tu le dis si bien ce beau jardin qu’il est aisé d’en imaginer tous les parfums …
    bises
    Nathalie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *