C’est le 20 !

Nous sommes le 20 novembre et c’est Lisamax qui nous donne un thème :

« Grands hommes et femmes, personnages célèbres de votre région »

Hier ou aujourd’hui, de nombreuses personnalités (comédiens, chanteurs, écrivains, poètes, peintres, sculpteurs, grands chefs de cuisine…), de grands noms de l’histoire, de la science, d’inventions, sont nés ou ont vécu dans votre région, votre département, votre ville, votre village, et en sont toujours la fierté, alors alors… je vous demande de nous les faire connaitre, et il peut y en avoir plusieurs bien sûr.

 

017

 

 

J’ai choisi de vous parler d’Alphonse Daudet né à Nîmes le 13 mai 1840.

Son père était tisserand et négociant en soieries et sa mère la fille d’un négociant en soie ardéchois : c’est la ruine de sa famille qui l’empêcha de finir ses études et à devenir maître d’études à Alès.

Ce métier lui inspira Le petit chose  écrit en 1868.

Monté à Paris, il est engagé comme secrétaire du Duc de Morny le demi-frère de Napoléon III puis, après la mort de celui ci , il se consacre à son écriture et devient chroniqueur au Figaro.

Il écrit Les lettres de mon moulin dont fait partie l’histoire de la chèvre de Monsieur Seguin . Plus tard il publie Les aventures prodigieuses de Tartarin de Tarascon.

Il meurt à Paris le 16 décembre 1897.

Nîmes a son Lycée Alphonse Daudet et une ravissante place, actuellement en travaux, avec une statue de l’auteur paisiblement installée au milieu des nénuphars .

image

 

 

image image image image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette intermède culture passons à la petite merveille dénichée hier chez Emmaüs pour la modique somme de 3 euro  :

002 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JE VOUS SOUHAITE UN BON DIMANCHE AUTOUR D’UNE TASSE DE THÉ 

 

20 réflexions au sujet de « C’est le 20 ! »

  1. Je ne connais pas en effet d’autres livres que le Tartarin et les lettres de mon moulin. C’est un auteur que l’on connait assez mal finalement mais sa chèvre fait parler de lui régulièrement (lol).
    Tu as le don pour dénicher des trésors à Emmaüs. bisous EVELYNE

  2. passionnant ton texte sur cet écrivain, je le pensais resté dans le sud merci de m’avoir appris sa vie
    bravo pour ta si belle tasse surtout ses 3€….tu trouves toujours de belles choses chez Emmaüs
    belle soirée à toi
    bisous
    patricia

  3. Hello Sophie
    Dieu merci, il n’y a pas qu’une célébrité dans ta belle région !
    Mais Daudet est toujours populaire.
    Il n’y a pas que la soie que l’on tisse, il y a aussi les mots et surtout l’Amitié !
    Belle trouvaille chez Emmaüs, j’y découvre aussi des petits trésors à Lyon à des prix discountés !!
    Bises et au prochain Défi

  4. La vie en avait décidé autrement, tisserand des mots il est devenu,

    joli trouvaille que cette merveille chez Emmaus
    belle journée je te l’espère sans pluie et grands vents
    à bientôt bisous de chez moi

  5. on me parle d’Alphonse DAUDET, ça me renvoie à l’enfance… et aux lectures de ses lettres !! mais je dois bien avouer que cela fait fort longtemps que je ne l’ai lu!!

    notre fiston étant un peu remonté du sud, n’est pas très loin de Nîmes désormais, un projet objectif pour les visites à venir quand nous serons sur place !!

  6. Bonsoir Sophie
    Excellent choix que le tien!J’aime beaucoup Alphonse Daudet et ses lettres!je lisais certaines de ses pages à mes filles lorsqu’elles étaient petites car c’était une façon de les relier à leur culture nîmoise…
    Je te recommande, si tu ne connais pas, »les étoiles « :un bijou de délicatesse où on peut presque ressentir le froid de la nuit provençale et les battements de coeur du berger…
    Sinon,je suis encore estomaquée,hallucinee,effaree…par ta magnifique trouvaille !tu as un don ,allez avoue!les beaux objets croisent ta route!
    Hier,c’etait la grande vente Emmaüs à Aurillac…nous n’y avons trouvé qu’une vieille malle …et à rénover.!!!!nous n’avons pas ton don,c’est clair!bisousbisous bisous

  7. J’ai bien aimé certaines histoires des lettres de mon moulin, le petit chose aussi, je connais moins pour ne l’avoir pas lu, Tartarin de Tarascon. Triste histoire pour sa descendance.
    Bon après-midi – Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>