Une souris verte ….

Cette fois c’est Mamylor qui nous donne le thème de juin :

 

 » Ha Ha ha encore une histoire de couleur, mais pas Que,  pour juin ON SERA en VERT , tout En Vers, Mais pas que : ver, vers, verre, vert et j’en oublie sans aucun doute …. amusez-vous les amis !!!  non, non pas de prise de tête « 

Tout d’abord je pense à cette comptine ! Vous allez encore me remercier pour vous avoir cet air dans la tête pour la journée !!!

Une souris verte
Qui courait dans l’herbe
Je l’attrape par la queue
Je la montre à ces messieurs

Ces messieurs me disent
Trempez-la dans l’huile
Trempez-la dans l’eau
Ça fera un escargot
Tout chaud

Je la mets dans un tiroir
Elle me dit qu’il fait trop noir

Je la mets dans mon chapeau
Elle me dit qu’il fait trop chaud

Je la mets dans ma culotte
Elle me fait trois petites crottes

 

Quand j’étais plus jeune je faisais collection de verres à pied et puis ça m’a passé !

J’aime toujours les verreries mais je n’en ai que très peu.

Je ne porte pas beaucoup de vert bien que je me sois étonnée à acheter très récemment un pantalon d’un vert émeraude éclatant ainsi qu’un joli haut de lin blanc rayé de ce même vert ! Mais que m’arrive-t-il ?

Ma couleur préférée reste le vert opaline : un vert pâle teinté de bleu ! Ma chambre est décorée de nombreuses touches de ce joli vert !

 

Et bien sûr il y a ce si joli petit mannequin d’enfant et ses chaussons assortis qui sont venus ornés ma cheminée tout récemment :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis il y a le vert Nil spécial de chez Fortnum and Mason dont je suis tombée littéralement amoureuse en novembre dernier !

 

Mais bien sur je suis aussi émerveillée par les vers de mon poète préféré : j’ai nommé Théophile Gautier :

Le laurier du Generalife 

Dans le Generalife, il est un laurier-rose,
Gai comme la victoire, heureux comme l’amour.
Un jet d’eau, son voisin, l’enrichit et l’arrose ;
Une perle reluit dans chaque fleur éclose,
Et le frais émail vert se rit des feux du jour.

Il rougit dans l’azur comme une jeune fille ;
Ses fleurs, qui semblent vivre, ont des teintes de chair.
On dirait, à le voir sous l’onde qui scintille,
Une odalisque nue attendant qu’on l’habille,
Cheveux en pleurs, au bord du bassin au flot clair.

Ce laurier, je l’aimais d’une amour sans pareille ;
Chaque soir, près de lui, j’allais me reposer ;
A l’une de ses fleurs, bouche humide et vermeille,
Je suspendais ma lèvre, et parfois, ô merveille !
J’ai cru sentir la fleur me rendre mon baiser…

Ce poème n’est -il pas tout à fait approprié pour quelqu’un comme moi qui a décidé de se mettre au vert en quittant Paris ?

JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE SEMAINE 

 

Les jardins suspendus parisiens

Beaucoup de parisiens apportent une touche de verdure à leur ville et certains rivalisent d’ingéniosité pour y arriver !

Quand je suis dans cette ville qui m’a vue naître j’ai souvent la tête en l’air et les yeux rivés sur les façades d’immeuble : le nombre de passants percutés ou de trottoirs dégringolés ne se compte plus !

Je vous fais la visite : sans les sous titre car je n’ai pas noté le nom des rues :

 

 

J’espère que la balade vous a plus ?

A très vite 

Balade au canal Saint Martin

Je connaissais le Canal Saint Martin juste sur une petite portion, j’ai donc décidé d’embraquer mon amie Chris le long de l’eau pour une jolie balade bucolique !

Nous voici donc remontant le canal jusqu’au bout c’est à dire en allant jusqu’au canal de l’Ourq !

 

C’était une bien jolie promenade que nous avons ponctuée d’un bon déjeuner chez Madame Swan ! Pas chez Odette mais dans un bistro thaïlandais que je connaissais ! J’ai apprécié mon poisson au curry rouge !

L’après midi nous sommes reparties à la découverte de Paris .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est drôle comme la capitale a la faculté de changer de visage à chaque coin de rue !

 

JE VOUS SOUHAITE UN BON DIMANCHE 

Les roses de juin au Palais Royal

Je rentre de quelques jours à Paris des images plein les yeux ayant fait le plein de « petits bonheurs » à garder précieusement en mémoire !

J’ai commencé mes balades par le Palais Royal : l’un de mes endroits préférés à Paris surtout quand il est fleuri de roses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La saison des roses est déjà bien avancée mais je trouve à ces fleurs qui se fanent doucement un charme fou :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques boutons se dressent fièrement au milieu de ses sœurs déjà fanées :

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet endroit parait comme coupé du reste de la ville : le bruit des voitures n’est pas perceptible et le temps est suspendu !

J’aime ce lieu à toutes les saisons et je ne manque pas de venir le saluer à chacune de mes escapades parisiennes.

Je me faufile ensuite par le petit escalier qui mène rue Vivienne puis rue des Petits champs pour emprunter le passage Choiseul :

 

 

Bientôt je vous emmènerai Canal Saint Martin ainsi qu’à la découverte de la Nature à Paris !

 

BON VENDREDI A TOUS