Une journée au bord de l’eau

Hier le beau temps a été de la partie et je suis allée en balade direction Bouzigues et Sète !

Ce fut une merveilleuse journée !

Je vous en fait profiter ?

 

Un coin de paradis !

 » Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté. » 

Baudelaire

Je serai bien restée là des heures !

 Avant de rentrer : un petit tour à Sète :

 

Je vous souhaite une belle fin de semaine 

A vélo, enfin peut être ?

Ce mois ci c’est Passiflore qui nous donne comme thème le mot  :

Ce sera le mot BICYCLETTE

une histoire de…

un souvenir de…

des photos de….

 

 

Alors voilà : je sais faire du vélo, j’ai appris petite fille mais je n’ai aucun souvenir à raconter ! Pas la moindre anecdote ! J’habite en centre ville et je ne me déplacerai pour rien au monde à vélo : trop risqué !

Même si :

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis Place des fêtes on roule au pas 
Place Clichy on ne roule pas 
La Bastille est assiégée 
Et la République est en danger Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis L’agent voudrait se mettre au vert 
L’Opéra rêve de grand air 
A Cambronne on a des mots 
Et à Austerlitz c’est Waterloo 

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis

 

N’est ce pas Joe ?

Mais par contre j’ai bien un vélo !!!!

Vous allez rire : j’ai un petit vélo dans la tête !!! Si si , je vous assure !

Selon le site : Expressions françaises  :

 

Signification : Être un peu fou

Origine : Expression française assez récente puisqu’elle remonte à la deuxième moitié du XXème siècle alors que la bicyclette appelé vélocipède dans le temps fut inventée à la fin du XIXème siècle. Cependant la ressemblance entre le vélo et la folie douce n’est pas vraiment spécifiée. Selon certaines explications, cette expression française fait référence aux rayons multiples qui ne cessent de tourner dans la roue comme la folie qui fait tourner les idées dans la tête.
Cette expression française s’utilise généralement d’une façon humoristique pour désigner une personne originale et amusante mais sans mauvaises intentions.

Exemple d’utilisation : … il est gentil ton copain mais il a tout de même un petit vélo dans la tête.

 

Et bien voilà !!!

Donc je vous explique !

D’abord je promène mon chat en laisse : vous avouerez que c’est original ?

 

 

 

Je n’aime que les fruits pas mûrs : spécial non ?

 

 

J’ai toujours la tête dans les étoiles et j’ai tendance à ne pas voir les autres passants ! Ni les lampadaires, ni le bord du trottoir !

Madame Tête en l’air c’est moi !

 

 

Je sors de chez le coiffeur la tête mouillée : jamais de sèche cheveux ! Même si il neige dehors je rentrerai chez moi les cheveux mouillés !

Là quand même elle est un peu fofolle la dame , non ?

 

 

Je pense que les objets ont une âme ? Et que parfois ils parlent ?

Oui là c’est plus grave hein ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien sûr , je parle avec mon chat et elle me répond ! Évident non ?

 

 

Bon je vous laisse vous allez avoir peur !

Inutile de vous dire que je crois aussi au Père Noel vous l’aviez deviné !

Mon petit Watteau à moi !

Je vous ai bien eu , n’est ce pas ?

Bon, arrêtez de rire !

Donc … au mois de mars dernier ( Oui je sais je suis un peu longue à la détente ! ) je suis revenue de Paris avec dans ma valise un ravissant dessin de Watteau … euh de Philippe du blog Gris Bleu

 

 

J’ai trouvé LE cadre idéal :

 

 

 

 

 

et il a fallu le restaurer :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour celles que que cela intéresse il vous faut de la plastiline pour réaliser un moule , du plâtre à modeler et de la cire à dorer ! Il faut prendre l’empreinte du motif qui manque avec la plastiline ( comme une pâte à modeler ) et qui se retrouve forcément dans un autre endroit du cadre  ( attention au sens ) puis couler du plâtre à modeler. J’utilise celui de Leroy Merlin , laisser sécher une nuit puis démouler . Et là c’est le moment où les Athéniens s’atteignirent ! Il faut placer le morceau obtenu dans l’espace où il manque en limant , ponçant , coupant et creusant pour arriver à le faire rentrer ( Oui parce qu’une cassure n’est  jamais nette et précise mais déchirée et difficilement accessible sinon ce ne serait pas drôle ! )

Revenons à nos moutons enfin à notre Watteau !

J’ai laissé passer les mois d’été car il n’est pas possible de travailler correctement à un encadrement en pleine chaleur !

J’ai choisi les papiers :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La semaine dernière, j’ai donc pris mon courage à deux mains, j’ai fait mes calculs puis j’ai tracé une belle ellipse avec trois épingles .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai ouvert l’ovale, recouvert le passe partout d’un beau beige et suis passé au biseau que j’ai habillé de gris pour rappeler le nœud de la jeune fille .

 

 

Il ne restait plus qu’à fermer le cadre !

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant il faut lui trouver un bel endroit où cette dame se sente bien !

 

Octobre rose

Pour ne jamais oublier toutes celles qui sont parties

Pour ne jamais s’oublier soi même : il faut prendre soin de soi c’est vital et Rien ne passe avant.

Pour ne jamais oublier que la Vie peut être peinte en rose, ou en noir .

Pour ne jamais oublier …

Voici une farandole de roses rien que pour Vous :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

JE VOUS EMBRASSE