A vélo, enfin peut être ?

Ce mois ci c’est Passiflore qui nous donne comme thème le mot  :

Ce sera le mot BICYCLETTE

une histoire de…

un souvenir de…

des photos de….

 

 

Alors voilà : je sais faire du vélo, j’ai appris petite fille mais je n’ai aucun souvenir à raconter ! Pas la moindre anecdote ! J’habite en centre ville et je ne me déplacerai pour rien au monde à vélo : trop risqué !

Même si :

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis Place des fêtes on roule au pas 
Place Clichy on ne roule pas 
La Bastille est assiégée 
Et la République est en danger Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis L’agent voudrait se mettre au vert 
L’Opéra rêve de grand air 
A Cambronne on a des mots 
Et à Austerlitz c’est Waterloo 

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 

Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis 
Dans Paris à vélo on dépasse les autos 
A vélo dans Paris on dépasse les taxis

 

N’est ce pas Joe ?

Mais par contre j’ai bien un vélo !!!!

Vous allez rire : j’ai un petit vélo dans la tête !!! Si si , je vous assure !

Selon le site : Expressions françaises  :

 

Signification : Être un peu fou

Origine : Expression française assez récente puisqu’elle remonte à la deuxième moitié du XXème siècle alors que la bicyclette appelé vélocipède dans le temps fut inventée à la fin du XIXème siècle. Cependant la ressemblance entre le vélo et la folie douce n’est pas vraiment spécifiée. Selon certaines explications, cette expression française fait référence aux rayons multiples qui ne cessent de tourner dans la roue comme la folie qui fait tourner les idées dans la tête.
Cette expression française s’utilise généralement d’une façon humoristique pour désigner une personne originale et amusante mais sans mauvaises intentions.

Exemple d’utilisation : … il est gentil ton copain mais il a tout de même un petit vélo dans la tête.

 

Et bien voilà !!!

Donc je vous explique !

D’abord je promène mon chat en laisse : vous avouerez que c’est original ?

 

 

 

Je n’aime que les fruits pas mûrs : spécial non ?

 

 

J’ai toujours la tête dans les étoiles et j’ai tendance à ne pas voir les autres passants ! Ni les lampadaires, ni le bord du trottoir !

Madame Tête en l’air c’est moi !

 

 

Je sors de chez le coiffeur la tête mouillée : jamais de sèche cheveux ! Même si il neige dehors je rentrerai chez moi les cheveux mouillés !

Là quand même elle est un peu fofolle la dame , non ?

 

 

Je pense que les objets ont une âme ? Et que parfois ils parlent ?

Oui là c’est plus grave hein ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et bien sûr , je parle avec mon chat et elle me répond ! Évident non ?

 

 

Bon je vous laisse vous allez avoir peur !

Inutile de vous dire que je crois aussi au Père Noel vous l’aviez deviné !

28 réflexions au sujet de « A vélo, enfin peut être ? »

  1. et la, Norma te regarde de ses beaux yeux en se disant : Ca y est, ma jolie Maitresse pedale dans ses etoiles mais moi, j’aime bien tes etoiles, regarde Sophie, j’ai les memes dans mes yeux ♥♥

    Merci Sophie pour ce billet plein d’humeur joyeuse.

  2. La seule chose où nous différons, toi et moi, c’est sur le coiffeur, (je sors la tête sèche avec brushing lol) sinon, je crois que l’on se ressemble pas mal, je n’ai juste pas encore essayé de promener un de mes chats en laisse lol Bref, tu es tout à fait sensée, où est le vélo qui trotte ? lol
    Gros bisous à toi et à la jolie Norma

  3. chacun ses petites originalités : je fais pas de vélo, c’est bien trop dur à la campagne et trop dangereux en ville – je parle évidemment à mon chat (nous sommes partis 10 jours sans lui et j’ai plein de choses à lui raconter) mais il se promène tout seul dans le jardin – j’ai tendance à ne pas regarder où je mets les pieds ce qui m’a valu un certain nombre de chutes, parfois sévères – et bien sûr que les objets ont une âme : c’est leur vie antérieure qui nous fait les choisir – hélas, je ne crois plus au Père Noël et je le regrette

  4. Bonjour Sophie
    La chanson de Dassin on la chantait enfants quand nous étions en voiture coincés dans des bouchons.
    Le petit vélo dans la tête, je crois qu’on en à tous un mais il s’exprime plus ou moins, chez toi il est un peu en roue libre. Enfin, pour les objets, il est indéniable qu’au moins ils nous interpelle, et toute personne ayant fréquenté un chat sait qu’on peut converser avec.
    Beau week-end. Bises

  5. Tu n’es pas la seule à avoir un petit vélo dans la tête ! Nous avons tous et toutes nos marottes, notre façon de voir et de ressentir les objets ; moi aussi je leur parle, il y en a dont je ne me séparerai pour rien au monde et ce ne sont pas les plus beaux d’ailleurs, mais je ressens quelque chose à leur contact et j’aime les savoir autour de moi.
    Très doux weekend, bises. Mireille

  6. C’est un mignon petit vélo que tu as dans la tête! Tu as traité le sujet avec beaucoup d’humour! Je me suis bien amusée en te lisant!
    Surtout gardes le dans ta tête ce petit vélo!
    Bonne soirée !

  7. quelques points communs , je pense aussi avoir un vélo dans la tête, une de mes clientes mange aussi les fruits pas mûrs , tu vois tu n’es pas la seule!! et je pense aussi que les objets ont une âme , quand a mon chien nous avons de longues conversations!!!! mdr! bisous

  8. Même pas peur !si tu comptes nous effrayer pour que l’on boycotte ton blog,c’est complètement raté…..De toute façon, je préfère les petits grains de folie à la normalité…..Et puis c’est quoi la norme ?
    Bref , j’aime beaucoup ton billet…et ta personnalité.
    À très bientôt Sophie (euh,sagesse en grec?!)
    Bisous virtuels en attendant la semaine prochaine
    Florence

  9. pour moi c’est sport beaucoup de sport oui mais sauf le vélo, j’aime pas !!! bref la fin de ton billet m’a fait rire… moi aussi je crois au Père Noel parfois, mais la vie me rappelle que justement je dois avoir un petit vélo dans la tête…. lol bises et bon we à toi

  10. Jolie pirouette,
    délicieux, absolument délicieux et même pas peur,
    ne change rien surtout; pourquoi « …mettre les habits des autres sur soi … »
    bonne journée
    bisous de Lorraine

  11. Parler à son chat ou son chien ,qui ne le fait pas ?????
    Promener son chat en laisse pourquoi pas , même si cela reste assez original.
    Penser que les objets ont une âme est la vérité vraie , les objets nous parlent et nous demandent parfois des les emporter chez nous …..
    Par contre je ne sors pas de chez le coiffeur les cheveux mouillés , déjà qu’ils sont super bouclés !!
    Pas une grande mangeuse de fruits au grand dam de mon mari .
    Par contre je fais du vélo ( lol)
    Bises et bon week-end
    Mach’

  12. Tu as un peu déraillé, Sophie, et pourtant, tu es partie bien droit ! Comme c’est bon d’avoir un p’tit vélo dans la tête et le tien, ma foi, est plutôt maousse costaud ! De belles images et des anecdotes rigolotes, ton Défi est dans le cadre !
    Gros bisous

  13. Ah bon, parce que ça existe les gens qui ne parlent pas à leurs chats ? Je te dirai même plus : moi je dialogue puisqu’ils me répondent ! 🙂
    Je sortais moi aussi de chez le coiffeur les cheveux mouillés à l’époque de la mode des cheveux frisés, puisque les miens le font naturellement. Mais aujourd’hui je serais capable de piquer une crise de nerf si la moindre goutte s’avise de tomber sur mon brushing lisse et impeccable ! 😉
    Je me prends aussi pas mal de poteaux dans la rue, mais ce qui est plus gênant c’est que je ne reconnais pas toujours les gens et ils pensent que je les snobe !
    Fruits pas mûrs : non. En revanche, j’aime le pain mou, contrairement à la plupart qui l’aiment croustillant…Tu vois, tu n’es pas seule à avoir ton vélo dans la tête ! On a va bientôt monter un parking à Vélib’ 😉
    Bisous,
    Dominique

  14. excellent ton billet….LOL
    tu dis avoir un petit vélo dans la tête ou est ce juste des goûts, des envies, un comportement bien à toi…il est vrai un peu « folie douce » des fois mais dans le joli sens du terme …LOL….
    notre relationnel à autrui, à notre environnement ou aux objets est une question de priorité voire exclusivité au ressenti quand on a cette philosophie de vie de ne pas vouloir rester dans les rails/le troupeau etc….. LOL
    belle journée à toi
    bisous
    patricia

  15. Tu te fais rare et nous laisse sans nouvelles. Nous avons beaucoup pensé à toi, mercredi. Je ne dirai pas que tu as un petit vélo dans la tête mais tu as un caractère bien marqué et des goûts, bien à toi.
    Tu parles à Norma ? Moi je parle aux plantes, aux arbres et ils me répondent, bien évidemment.
    Alors, tu vois, la folie douce n’est qu’une propension à saisir d’autres pensées que les siennes.
    Gros bisous agréablement automnals.

  16. oui, comme tout le monde quoi !!! bref tu es tout à fait normal !!! comment ça pas comme tout le monde ?? ah bon ?? ça voudrait dire que moi aussi j’ai un p’tit vélo dans la tête ?? chouette alors j’me sens moins seule ??? j’vais pouvoir aller me promener avec lui !!! hihi !!!
    bonne journée la belle !!
    bisousssss
    Lo

  17. Tu m’as bien fait rire !!donc je te découvre encore bien plus originale que moi
    Ça me gêne ça me gêne promener son chat en laisse C’est pas commun pour les objets oui C’est sur ils nous parlent ils m’evoquent aussi des êtres aimes aujourd’hui disparus ,,,,,allez stop pas trop de nostalgie bises christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *