C’est la petite bête qui monte …

 Ce mois ci c’est notre amie du blog Ficelle et chiffon qui s’y colle :

il sera question de p’tites Bébêtes, sauterelles, fourmies, « bêtes à bon dieu » araignées, papillons …  ça rampe, ça grouille amis de Dame Nature et des jardins ? ou beurk sales bestioles ?  accès de panique ou même pas peur … à vous de jouer les Amies,i,

Mon premier mot sur le sujet : BEUK !

Mais nous avons besoin de toutes ces bêtes pour faire vivre la Nature .

Je vais donc vous parler des «  gracieuses «  à mes yeux du moins !

J’ai nommé les papillons et les libellules !

Leur vie est éphémère mais leur vue nous enchantent pour quelques instants …

Je vous laisse en leur compagnie …

LES PAPILLONS

Les papillons couleur de neige
Volent par essaims sur la mer ;
Beaux papillons blancs, quand pourrai-je
Prendre le bleu chemin de l’air ?

Savez-vous, ô belle des belles,
Ma bayadère aux yeux de jais,
S’ils me pouvaient prêter leurs ailes,
Dites, savez-vous où j’irais ?

Sans prendre un seul baiser aux roses,
À travers vallons et forêts,
J’irais à vos lèvres mi-closes,
Fleur de mon âme, et j’y mourrais.

Théophile Gautier

 

14 réflexions au sujet de « C’est la petite bête qui monte … »

  1. Hello Sophie
    Sauvée par un papillon !
    Belle série d’images qui nous font oublier le thème du Défi de ce 20 août !
    Il se régalait tellement qu’il t’a laissé le temps de cliquer à ta guise.
    Gros bisous

  2. Il fut un temps où l’on voyait de moins en moins de papillons dans les jardins, et il me semble qu’à nouveau on puisse les admirer… Je ne voue pas une passion pour les insectes, trop de pattes, des yeux bizarres, bref, même les libellules me font peur ! Mais à Paris, c’est rare d’en croiser ! 🙂

  3. tout en délicatesse
    stars de ton billet les gracieuses
    une ode à la nature et à la grâce
    libellule la dernière photo ? mes préférés entre tous
    merci pour ce joli moment de poésie
    belle soirée

  4. Les paons de jour sont magnifiques et cette année j’en ai vu à foison dans mon grand arbre à papillons, un vrai bonheur. Les libellules passent aussi alors que je n’ai pas de point d’eau à leur offrir, elles doivent en trouver à proximité. Je suis toujours émerveillée de les voir virevolter chez moi. Beau poème de Théophile Gautier dont je me demande à te lire, à quel sujet, il n’a pas écrit de poème. Bonne fin de journée. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *