La visite du Musée Fabergé

Le musée Faberé est une merveille !

Il se trouve dans le palais Shuvalov qui donne sur le quai de la Fontanka : le canal où se trouvait notre hôtel .

Il ferme à 20h45 et une partie du personnel parle français !

C’etait une très belle visite dans une atmosphère différente des autres lieux .

A BIENTÔT

 

 

 

 

Saint Petersbourg

Après un peu plus de quatre heures de voyage en train à 200 kilomètres par heure, nous voici à Saint Petersbourg ! Nous découvrons une ville avec des canaux et des palais bleu pastel et vert .

Si vous comptez vous y rendre repérez vous au canaux : c’est plus facile qu’il n’y parait !

Le lendemain matin nous partons visiter le Nouvel Ermitage consacré aux peintres impressionnistes.

L’après-midi nous partons explorer la perspective Nevski et ses nombreux magasins dont la librairie Singer que je vous recommande pour ses cartes postales reproductions anciennes .

Le second jour nous allons visiter la cathedr saint Isaac qui ressemble plus à une église catholique romaine qu’à une église orthodoxe et pour cause c’est un italien qui l’a construite !

Puis l’après-midi nous prenons un hydroglisseur devant la Palais d’hiver pour nous rendre à Peterhof , le palais de Pierre Le Grand sur la rive sud du golfe de Finlande .

Le troisième jour nous sommes allés visiter les jardins de Tsarskoië Selo mais les palais était malheureusement fermé pour une événement exceptionnel et indéterminé !

Le quatrième jour nous prenons notre courage à deux mains enfin plutôt à deux jambes pour visiter l’Ermitage.

Nous sommes accueillis par l’un des célèbres chats de l’endroit pas impressionné le moins du monde par les touristes !

Nous montons le prestigieux escaliers et …

Inutile de vous dire que c’était un festival de lustres à pampilles !

Je vous laisse car vous en avez déjà plein les yeux !

Je reviens bientôt avec la visite du Musée Fabergé .

Cinq jours à Moscou

Me voici de retour en France après  une parenthèse russe de 11 jours.

Nous sommes d’abo restés cinq jours à  Moscou :

Les premiers de nos pas nous ont emmenés vers la Place Rouge, qui n’était pas vide loin de là !

Le Kremlin est entouré de jardins.

Nous avons visité la cathédrale Saint Basil :

Le dimanche nous sommes partis à l’aventure dans le métro pour rejoindre une église de la banlieue de Moscou et assister à une cérémonie religieuse très traditionaliste puis déjeuner au milieu des russes dans un café self service .

Nous avons visité une jolie exposition d’un peintre que nous avons croisé au café :

Le lundi direction la cathédrale Saint Sauveur puis une belle balade en bateau pour découvrir le Kremlin de l’autre côté des murs :

Le mardi, et dernier jour, nous avons franchi les murs du Kremlin et visiter les trois églises ouvertes à l’intérieur mais malheureusement pas le fond diamantaire ouvert sur rendez vous ! Dommage !

 

 

Le lendemain,avant d’attraper le train, nous avons dégusté un thé au café Pouchkine qui a l’air d’etre là depuis des siècles alors qu’il n’exite que grâce à la chanson de Gilbert Becaud  !

Je vous dis à bientôt pour nos 7 jours à Saint Petersbourg !

Coup de gueule !

Pour ce 20 avril c’est Marie Paule des Bricoles de Dame Uranie qui nous propose notre défi :

« Coups de Gueule »

tout ce qui vous agace, vous énerve, vous fait sortir de vos gonds, sur tous les sujets 

 

Autant vous le dire de suite : je suis une râleuse née ! Des dizaines de choses me font sortir de mes gonds et en premier l’incorrection , l’impolitesse et la méchanceté et cette façon qu’à le monde moderne de tirer tout vers le bas, le médiocre !

Sauf que voilà je n’ai pas envie de parler de choses qui fâchent et qui me dépriment !

Le beau temps temps est revenu et avec lui la bonne humeur et comme chaque journée m’apporte son lot d’énervement j’ai décidé de vous parler de quelqu’un qui m’agace prodigieusement ! Mais me fait rire aussi !

Je veux vous parler de moi même !

Oui bah vous pouvez rire mais le  » connais toi toi même » c’est vital !

Je reprends, quand vous aurez fini de ricaner !

Bon alors, Moi même a des soucis terribles comme toutes les femmes : choisir sa garde robe du jour sans changer d’avis entre son lit et sa salle de bain ! Oui ça n’a l’air de rien comme ça mais parfois qu’est ce que je peux m’exaspérer de ne pas savoir quoi mettre et surtout savoir se décider !

Passons …

Moi même est une perfectionniste ! Et là je me fais sortir de mes gonds de suite ! Non mais franchement : est ce que j’ai besoin d’assortir mes sous vêtements et mes vêtements , ai je besoin de vérifier trois fois que ça me va dans un miroir ?

Mon dernier coup de gueule contre moi même a eu lieu samedi dernier quand j’ai fait un vol plané avec atterrissage forcé ( et douloureux ) sur la hanche que mon chiropraticien m’avait remise pas plus tard que deux jours avant ! Avouez que là j’ai de quoi pousser un magistral coup de gueule : je sais que ce sol glisse ( j’ai déjà tenter de décoller dessus à deux reprises ! ) et comme toujours Madame est dans la lune, Madame pense à autre chose !

Moi même est bien dissipé ! Que voulez vous j’ai l’esprit vagabond ! Et souvent je ne regarde pas où je vais ! A chaque fois je me dis ça t’apprendra ! Sauf qu’on apprend rarement de ses erreurs comme la fois où j’ai mis mon beau téléphone dans les toilettes ! Une heure avant d’aller prendre le train : avec le billet dedans ! et pas d’imprimante !

Là je vous dis pas le savon que je me suis passée !

Plus récemment j’ai découvert les cours de stretching : là encore je me serais donné des baffes ! Que je vous explique : je prends des cours d’aquagym trois fois par semaine avec un abonnement me donnant droit aux cours de stretching ! Pensez vous que j’ai réfléchi deux secondes à ce que c’était que ces cours ! Que nenni !

Une amie m’a dit : to stretch en anglais ça veut dire étirer ! Et oui ! Je me donnerai des gifles !

Pourtant j’ai un bel exemple d’étirement de pro à la maison :

Du coup je vais consciencieusement à ce cours tous les samedis matins aux aurores ! A 11 h !

Et comme Moi même est très très pénible et exigeante Elle a décrété que ce serait cours d’aquagym ET stretching ! Et là pof encore un coup de gueule : je n’arrive plus à être aussi souple qu’avant !

Oui ! Et bien on a les coups de gueules qu’on peut, ou qu’on veut ! Non mais des fois vous n’allez pas m’apprendre à gérer Moi même ?

Du coup j’insiste, je persiste , je signe et resigne ! Et donc samedi, après le vol plané, vous suivez ? j’ai enfin réussi à poser ma tête au sol entre mes deux jambes écartées !

Là vous pouvez rire sauf que vous ne savez pas le faire vous ! Na ! Non mais hein ! On ne me la fait pas à moi !!!!

Bon ce petit texte m’a bien diverti, j’espère qu’il en est de même pour vous ! J’ai essayer de vous faire prendre les choses à la rigolade parce que franchement : les vrais coups de gueule ça gâchent la vie !

Prenez la vie du bon côté !

Noir c’est noir !

Pour ce 20 mars c’est Passiflore qui nous dit :

 » mon défi sera le mot NOIR! « 

 

Alors ça c’est un défi pour moi !

 

J’ai longtemps porté que du noir ! Mais depuis que je suis dans le Sud je trouve le noir trop décalé alors j’ai adopté le bleu marine même si je reviens souvent au noir !

J’aime le noir pour son côté chic et élégant .

 

Une des pièces chez moi est meublée en Napoléon III et donc avec des meubles noirs !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’aime les objets de cet époque en papier mâché noir :

Et les boites en bois laqué noir :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je fais collection de stylos à plume laqué noir :

Et le parfum de la dame en noir ? Il s’habille de noir bien sur !

Mais rassurez vous je ne vois pas la vie en noir !!!!

Il neige à nimes !

C’est rare, très très rare que les nîmois aperçoivent trois flocons de neige en hiver mais aujourd’hui tous les photographes sont de sortie avenue Feucheres pour voir tomber ces gros flocons !

Comme la petite fille ravie que je reste , je suis allée entendre craquer mes pas dans la neige avec une véritable joie d’enfant ! La neige a le don de faire naître le sourire aux gens !

Le silence enveloppe la ville dans un grand manteau blanc ! Un véritable bol de Bonheur ! Un régal !

Le défi du 20

Oui je sais, je vais encore vous dire que je n’ai pas vu passer le mois ! Et pourtant si ! Mais parfois l’inspiration manque pour publier !

Nous sommes le 20 février et c’est Antiblues qui nous propose le thème :

« Et vous, le dimanche, vous faites quoi? « 

 

Mes dimanche sont différents selon l’endroit où je me trouve ! Mais malgré tout où que je sois je bois du thé !

J’ai tendance à ne pas aimer les jours fériés et les dimanches !

J’aime l’agitation des magasins, la possibilité de me promener dans les boutiques pas forcément pour rentrer les mains pleines de paquets notez bien !

A Londres le dimanche est presque un jour comme un autre pour mon plus grand plaisir !

On peut commencer la journée par remonter The Mall jusqu’à Buckingham Palace pour assister à la relève de la garde :

puis traverser Green Park :

pour aller chez Fortnum and Mason acheter du thé en attendant que toutes les autres boutiques ouvrent !

 

 

 

 

 

 

 

Quel plaisir !

A Paris, à part les Champs Elysées que je fuis comme la peste pour cause de touristes et d’enseignes trop voyantes, je vais dans le Marais où tout est ouvert et où l’ambiance est au brunch sur les trottoirs quand il fait beau ! J’aime cette atmosphère de détente même si parfois il y a beaucoup trop de monde pour moi !

Le Palais Royal est aussi un lieu magique le dimanche ! Surtout en été quand les roses fleurissent !

A Nîmes, je vais au marché et souvent je rentre avec ma gourmandise préférée : le varésien ! Je reste à lire tranquillement avec ma petite Norma qui se blottit contre moi avec délice ! Ou alors je dévore une série en enfilant les épisodes les uns après les autres !

 

 

 

 

 

 

 

 

Norma se laisse aussi tenter par ce délicieux gâteau !

 

Et vous qu’avez vous fait dimanche ?

Derrière chez moi

Comme souvent je n’ai pas vu passer ce mois !

Deja le 20 janvier et avec lui notre défi : cette fois c’est Catichou qui nous demande :

« Derrière chez moi, savez-vous quoi qu’il y a ? » … photos à l’appui mais aussi anecdotes si vous le souhaitez … quand je dis derrière chez moi, c’est pas forcément au ras de ma porte mais ce n’est pas non plus à 30 km derrière chez moi !

 

J’habite le centre ville de Nîmes et derrière chez moi se trouvent les arènes, le tribunal, la fontaine Pradier et de l’autre côté la gare . En fait j’habite entre le passé et le présent ! Entre des siècles d’histoire et l’avenir !

Commençons par le côté des arènes avec à côté le palais de justice et l’esplanade de la fontaine Pradier :

Quand vous descendez l’avenue Feuchères vous voyez d’un côté la tour Magne tout au fond et de l’autre la gare .

 

J’ai choisi cette adresse plutôt qu’une autre justement à cause de cette gare :

Les trains vont à Paris , Marseille, Bordeaux , Lyon , mais aussi Nantes , Rennes , Toulouse , Béziers, Perpignan, Lille , Strasbourg mais aussi Bruxelles , Barcelone .

Je peux aussi aller à Arles , Montpellier, Avignon , Tarascon et aussi tout le bassin méditerranéen !

J’aime cette idée de pouvoir prendre un train n’importe quand pour n’importe où et me retrouver plonger dans l’inconnu …

Paroles : Les voyages en train : Grand corps malade
« J’crois que les histoires d’amour c’est comme les voyages en train, 
Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j’aimerais en être un, 
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare, 
Pourquoi tu crois qu’on flippe autant d’arriver en retard. 

Les trains démarrent souvent au moment où l’on s’y attend le moins, 
Et l’histoire d’amour t’emporte sous l’oeil impuissant des témoins, 
Les témoins c’est tes potes qui te disent au revoir sur le quai, 
Ils regardent le train s’éloigner avec un sourire inquiet, 
Toi aussi tu leur fais signe et tu imagines leurs commentaires, 
Certains pensent que tu te plantes et que t’as pas les pieds sur terre, 
Chacun y va de son pronostic sur la durée du voyage, 
Pour la plupart le train va derailler dès le premier orage. 

Le grand amour change forcément ton comportement, 
Dès le premier jour faut bien choisir ton compartiment, 
Siège couloir ou contre la vitre il faut trouver la bonne place, 
Tu choisis quoi une love story de première ou d’seconde classe. 

Dans les premiers kilomètres tu n’as d’yeux que pour son visage, 

Tu te sens vivant tu te sens léger tu ne vois pas passer l’heure, 
T’es tellement bien que t’as presque envie d’embrasser le controleur. 

Mais la magie ne dure qu’un temps et ton histoire bât de l’aile, 
Toi tu te dis que tu n’y est pour rien et que c’est sa faute à  elle, 
Le ronronement du train te saoule et chaque virage t’écoeure, 
Faut que tu te lèves que tu marches tu vas te dégourdir le coeur. 

Et le train ralentit et c’est déjà  la fin de ton histoire, 
En plus t’es comme un con tes potes sont restés à  l’autre gare, 
Tu dis au revoir à  celle que tu appelleras désormais ton ex, 
Dans son agenda sur ton nom elle va passer un coup de tipex. 

C’est vrai que les histoires d’amour c’est comme les voyages en train, 
Et quand je vois tous ces voyageurs parfois j’aimerais en être un, 
Pourquoi tu crois que tant de gens attendent sur le quai de la gare, 
Pourquoi tu crois qu’on flippe autant d’arriver en retard. 

Pour beaucoup la vie se résume à  essayer de monter dans le train, 
A connaitre ce qu’est l’amour et se découvrir plein d’entrain, 
Pour beaucoup l’objectif est d’arriver à  la bonne heure, 
Pour réussir son voyage et avoir accès au bonheur. 

Il est facile de prendre un train encore faut il prendre le bon, 
Moi je suis monté dans deux trois rames mais c’était pas le bon wagon, 
Car les trains sont crapricieux et certains sont innaccessibles, 
Et je ne crois pas tout le temps qu’avec la SNCF c’est possible. 

Il y a ceux pour qui les trains sont toujours en grèves, 
Et leurs histoires d’amour n’existent que dans leurs rêves, 
Et y’a ceux qui foncent dans le premier train sans faire attention, 
Mais forcément ils descendront déçus à  la prochaine station, 
Y’a celles qui flippent de s’engager parce qu’elles sont trop émotives, 
Pour elles c’est trop risqué de s’accrocher à  la locomotive, 
Et y’a les aventuriers qu’enchainent voyages sur voyages, 
Dès qu’une histoire est terminée ils attaquent une autre page. 

Moi après mon seul vrai voyage j’ai souffert pendant des mois, 
On s’est quitté d’un commun accord mais elle était plus d’accord que moi, 
Depuis je traine sur les quais je regarde les trains au départ, 
Y’a des portes qui s’ouvrent mais dans une gare je me sent à  part. 

Il parait que les voyages en train finissent mal en général, 
Si pour toi c’est le cas accroche toi et garde le moral, 
Car une chose est certaine y’aura toujours un terminus, 
Maintenant tu es prévenu la prochaine fois tu prendras le bus « 

Derrière chez moi, il y a aussi un endroit mystérieux que j’aimerai bien découvrir vous vous en doutez !!!
Comme vous pouvez le voir je suis entourée de rêves et de quoi nourrir mon imagination un lieu parfait pour moi en quelque sorte ! Oups ! Je me sens pousser des ailes !