Vous l’avez aimé

 

011-001

Ma petite fille vous a beaucoup plus !

J’ai donc eu l’idée lumineuse ( si, si ! ) de l’imprimer et d’en faire des broches !

Je vous la propose dans trois montures anciennes différentes : une ovale argentée cuivrée, une ronde dorée et une petite ronde fleurie :

007

J’espère que mes créations vous plairont !

Pensez à vos cadeaux de Noël !

Vous trouverez la broche ronde : ICI

013

La broche ovale : ICI Vendue 

010

Et la petite broche fleurie : ICI

017

Faites vous plaisir !

Et si vous n’avez pas encore d’idées pour Noël : je vous en donne !

Profitez de la visite à ma boutique pour admirer les cartes de Noël :

Noel7

La papeterie :

carnet5

Tous les objets autour des chats :

nouvelles cartes1

Et la brocante :

Récemment mis à jour108

072

Bonne visite !

Rendez-vous au Pavillon chinois…

Collection Papiers peints. Bibliothèque Forney

 

CHINOISERIE

Ce n’est pas vous, non, madame, que j’aime,

Ni vous non plus,Juliette, ni vous,

Ophélia, ni Béatrix, ni même

Laure la blonde, avec ses grands yeux doux.

Celle que j’aime, à présent, est en Chine ;

Elle demeure avec ses vieux parents,

Dans une tour de porcelaine fine,

Au fleuve Jaune, où sont les cormorans.

Elle a des yeux retroussés vers les tempes,

Un pied petit à tenir dans la main,

Le teint plus clair que le cuivre des lampes,

Les ongles longs et rougis de carmin.

Par son treillis elle passe la tête,

Que l’hirondelle, en volant, vient toucher,

Et, chaque soir, aussi bien qu’un poète,

Chante le saule et la fleur du pêcher.

Théophile Gautier

Concubine de l’empereur Yongzheng

ABC daire de la Cité Interdite chez Flammarion

Ma décoration accueille quelques « chinoiseries » :

Bien sur, j’ai une jolie tasse avec un motif chinois : sa porcelaine est si fine qu’elle en est transparente et d’autant plus fragile !

J’ai acheté une ravissante gravure dans une brocante :

Je l’ai photographiée et j’ai créé deux colliers :

Vous les trouverez dans ma boutique : rubrique Colliers :

La joueuse de luth 

Rendez vous au pavillon chinois 

Sur ce thème j’ai aussi créé ce sautoir :

Chinoiseries chez Des Ailes de Papier

 » Ses mouvements sont pleins d’une grâce chinoise,

Et près d’elle on respire autour de sa beauté

Quelque chose de doux comme l’odeur du thé.  « 

Sonnet

Théophile Gautier

Et pour finir quelques petites breloques pour vos créations :

097

 

Je vous conseille ce livre passionnant : Le roman de la Cité Interdite d’Asada Jirô

013

118

116

je vous ai fait une petite mise en scéne avec ce beau livre dont j’adore la couverture et mes lunettes de soleil anciennes qui me rappelle la dernière image d’Indochine avec Catherine Deneuve !

Inspiration …

Là-bas, sous les arbres s’abrite

Une chaumière au dos bossu;

Le toit penche, le mur s’effrite,

Le seuil de la porte est moussu.

La fenêtre, un volet la bouche;

Mais du taudis, comme au temps froid

La tiède haleine d’une bouche,

La respiration se voit.

Un tire-bouchon de fumée,

Tournant son mince filet bleu,

De l’âme en ce bouge enfermée

Porte des nouvelles à Dieu.

Fumée

Théophile Gautier

Ce tableau de ma tante et ce poème m’ont inspiré un collier qui mêlent les couleurs d’un début d’automne : quelques touches de vert, un peu de marron et des tons chauds de cuivre…

Voici un petit secret de créatrice : je sors mes tiroirs de perles dans les couleurs choisies, je les posent devant moi et je rêve de mon collier :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit à petit mes doigts créent ce que mon imagination a dessiné dans ma tête, et dans ce cas mes photos d’automne ont fait le reste, et voici ce que cela donne :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir je vous citerai un poème de Charles Baudelaire :

Les fenêtres

 

 »  Celui qui regarde du dehors à travers une fenêtre ouverte, ne voit jamais autant de choses que celui qui regarde une fenêtre fermée Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle.   »

 

Je me sens parfois comme ce poète, j’imagine des histoires et des passés derrière les objets que je chine et je rêve des colliers pour réveiller l’imaginaire de celles qui les porteront…

 

Vous retrouverez ce collier dans ma boutique ICI

L’amateur d’estampes

 

Tout d’abord, je voudrais reparler de « mes nouvelles pampilles » :

une petit explication s’impose : j’ai effacé par un clic malheureux mon travail d’une semaine : 14 fiches produits de ma boutique en ligne ! Alors maintenant soit elles reviennent (miraculeusement) soit je dois tout réécrire ( pas de tout, du tout miraculeusement) et cela va prendre un peu de temps! J’en suis désolée.

je vous tiens au courant et je vous invite aujourd’hui à découvrir une jolie gravure :

 

J’ai un vieux numéro de La Semaine Illustrée du 8 décembre 1883 que j’ai encadré entre deux verres et placé sur un chevalet ancien trouvé sur le trottoir en face de chez moi dimanche dernier  ( et oui, vive le ramassage des encombrants )  :

 

 

 

Et dans ce journal se trouve une très belle illustration d’un certain B. Lay montrant un amateur d’estampes dans son cabinet de curiosités :

 

Je le trouve magnifique !

Je l’aime tellement que je l’ai encadré deux fois : l’original bien sûr que j’ai placé à côté de mon vieux jardinier pour qu’ils puissent discuter ensemble :

Mais aussi je l’ai photographié pour en faire un autre petit cadre dans ma bibliothèque au milieu des livres anciens :

J’ai également crée des pampilles avec, en vente   ( elle y est je vous assure !)  :

Et j’ai aussi imaginé un collier avec un médaillon renfermant la photo de « mon » ( oui c’est le mien ! ) amateur d’estampes, un autre médaillon avec la photo d’une pendule, une belle chaîne cuivrée et des éléments de montre à gousset ancienne ( rassurez vous je ne l’ai pas démontée, j’ai acheté des pièces détachées) et donc voilà le résultat en vente dans ma boutique  :

Après toutes ces créations, je suis allée me coucher !

D’accord ! ce n’est pas moi !

Mais parfois je m’installe un peu comme ce brave homme ( sans le parapluie ! ) : dans mon lit, avec mes idées, mes carnets d’inspiration, mon ordinateur, et mes bouquins de citations…

Je vous laisse… il faut que je me couche… euh! …que je travaille  !

BON DIMANCHE

Une journée à la plage…

 

Et oui les vacances d’été sont là….

Même si l’été, lui, a du mal à être là, tout du moins à Vincennes-plage…

Je vous propose donc une journée au bord de la mer :

 

 

 

Ces très jolies gravures de La Mode Illustrée m’ont donné envie d’en faire des colliers:

 

 

 

 

A retrouver dans la boutique

 

 

Je souhaite de très bonnes vacances à toutes celles et ceux qui partent en juillet.