Deux nouveaux trésors à la maison

Avec le printemps fleurit l’une de mes fleurs préférées pour son parfum même si, en pleine crise allergique, il vaut mieux que j’évite de le respirer !

Il s’agit du lilas que j’aime surtout en blanc.

Hier maman est arrivée avec un petit bouquet de lilas blanc et les dernières fleurs de mimosa pour la floraison de printemps  :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai eu la curiosité de comparer les fleurs fraîches aux merveilleuses fleurs de tissu anciennes dénichées dans la boutique citée plus bas : je suis impressionnée par le réalisme de ces pétales :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La semaine dernière je suis allée chiner du côté de Lunel dans La Malle de Lyane d’où j’ai rapporté un globe de mariée ( ce sera mon neuvième : oui je sais ! j’ai la collectionnite aiguë ! ) et un beau chandelier baroque et tourmenté !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils ont bien vite trouvé leur place même si je n’ai pas encore dit mon dernier mot : et qui plus est il faut trouver la mise en scéne à l’intérieur du globe et peut être un montage en lampe pour le bougeoir ! Mon cerveau bouillonne ! C’est le Printemps !

Je vous souhaite de belles fêtes de Pâques à toutes et tous 

 

Et maintenant c’est l’heure du thé !!! Mon heure préférée !

MAIS N’EST- IL PAS TOUJOURS L’ HEURE D’ AIMER ?

JE VOUS EMBRASSE 

 

Je chine encore !

Le weekend dernier j’ai chiné une petite merveille : une statuette de l’Enfant Jésus de Prague !

006

007

015 013 012 010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je l’aime beaucoup!

Je suis allée chez Emmaüs et j’ai eu la chance d’augmenter encore ma collection de cadres à nœud : 3 nouveaux !!!

002

005

 

 

 

 

 

 

 

008

 

Et j’ai aussi trouvé un plateau en métal !

 

016017

018

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me rends compte que j’en fais aussi collection : j’en ai de toutes les tailles :

033 032 029 026 024 022 021 020 018

 

 

 

 

 

 

 

031023

 

Et même dans ma cuisine !

 

027

 

En fait je suis atteinte de collectionnite aiguë !

JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE SEMAINE ET JE VOUS ENVOIE LE SOLEIL 

Quelques petites chines à vous montrer

Je n’ai pas trouvé grand chose depuis ce début d’année en faisant les brocantes !

Même chez Emmaüs les trésors se font rares !

J’y ai tout de même déniché un beau jeune homme !

015

016

017

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a trouvé sa place à côté de cette belle gravure que j’avais encadrée avec un manuscrit ancien ! Maintenant il me faut une plume pour mon encrier !

J’avais rapporté quelques gravures de mon dernier séjour parisien :

007 009 008

 

Et j’ai trouvé un missel romain et un cadre à verre biseauté pour agrandir ma collection :

014 013

 

 

 

 

 

 

 

033

 

 

Maman m’a offert une ravissante théière qui a trouvé charmante la bonne compagnie de mes petits pots :

011 010

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est tout !

Je ne vous ai pas montré mon cartonnier de notaire !

Le voici :

005 004 003 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’y ai placé tout le stock de ma boutique, enfin tout du moins la papeterie car les porcelaines et le linge ancien sont ailleurs !

006

 

 

JE VOUS SOUHAITE UN LONG WEEKEND DE L’ASCENSION TRÈS AGRÉABLE 

 

Objets inanimés avez-donc une âme

Notre Lylou, aidé de Calinquette, nous donne pour la ronde du mois d’octobre le thème suivant :

Il peut s’agir
d’un objet d’enfance,
et/ou
transmis
par nos parents
 ou grands-parents,
et/ou
chiné en brocante !
Celui auquel 
on tient beaucoup,
même si abîmé,
 nous rappelant un souvenir,
une anecdote,
nous faisant sourire, rêver,
bref vous avez bien sûr carte blanche
pour créer une mise en scène
ou photographier  
vos Objets du Passé préférés !
Et comme nous sommes le dernier jour de ce joli mois, je me devais de lui répondre :
Je vous ai déjà montré quelques souvenirs de famille comme ces anges d’ivoire () ou la feuille sculptée de mon arrière grand père (ici).
Je vais donc vous montrer quelques petits trésors chinés au gré des brocantes, chez les antiquaires ou sur ebay .
MORCEAUX CHOISIS
016 015 012 011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

010

042

 

 

 

 

 

 

 

009 008 007 005 004 003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

001

 

Doux weekend à tous

Puces des couturières et linge ancien

049

Je vous propose quelques nouveautés dans ma boutique autour du linge ancien pour créer les jolies choses dont vous avez le secret, des breloques charmantes à coudre et quelques objets de déco :

Commençons par des dentelles et des morceaux de linge ancien : des bavoirs, des serviettes, des morceaux de draps, des dentelles : ICI

puces

Des rubans et des galons : ICI

puces1

de jolies breloques à coudre sur vos créations : ICI

couture

 Quelques fleurs de nacre : ICI

102

Et pour finir des petit objets de déco sur le thème de la couture : ICI 

133

141

 

 

 

 

 

 

 

 

A vos imaginations !!!

002-001

Les cartes sont : !

Si vous ne voulez pas commander en ligne, n’hésitez pas à me laisser un commentaire sur cet article si un article vous intéresse .

Photos anciennes

 

Je vous propose de jolies photos d’enfants du Temps passé pour agrémenter vos mises en scènes ou donner une âme à vos cadres anciens.

Elles sont dès maintenant en vente à la rubrique  » vieux papiers » de ma brocante en ligne.

065 070

 

 

 

 

 

 

 

 

 

018

089

 

 

 

 

 

 

 

 

059

 

044075

 

 

 

 

 

 

 

 

030035

 

 

 

 

 

 

 

 

015004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

008

 

 

 

J’aime beaucoup ces photos anciennes qui font de très jolies mises en scènes et nous racontent parfois l’histoire d’une personne par un mot oublié sur la photo.

021

 

 BELLE JOURNÉE A VOUS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Symphonie en blanc majeur …

 

Je suis donc allée à Chatou dimanche en compagnie de deux amies . Nous avons passé un très bon moment malgré le froid !

Je n’ai acheté qu’une petite chose mais dont je suis ravie : une tasse à thé en porcelaine de Paris blanche avec un liseré doré :

 

001

L’occasion pour moi de vous écrire une symphonie en blanc majeur comme le poème de Théophile Gautier :

002 020

005 003

004

007 006

017

019 013 012 011

014

010 009 008

Symphonie en blanc majeur

De leur col blanc courbant les lignes,
On voit dans les contes du Nord,
Sur le vieux Rhin, des femmes-cygnes
Nager en chantant près du bord,

Ou, suspendant à quelque branche
Le plumage qui les revêt,
Faire luire leur peau plus blanche
Que la neige de leur duvet.

De ces femmes il en est une,
Qui chez nous descend quelquefois,
Blanche comme le clair de lune
Sur les glaciers dans les cieux froids ;

Conviant la vue enivrée
De sa boréale fraîcheur
A des régals de chair nacrée,
A des débauches de blancheur !

Son sein, neige moulée en globe,
Contre les camélias blancs
Et le blanc satin de sa robe
Soutient des combats insolents.

Dans ces grandes batailles blanches,
Satins et fleurs ont le dessous,
Et, sans demander leurs revanches,
Jaunissent comme des jaloux.

Sur les blancheurs de son épaule,
Paros au grain éblouissant,
Comme dans une nuit du pôle,
Un givre invisible descend.

De quel mica de neige vierge,
De quelle moelle de roseau,
De quelle hostie et de quel cierge
A-t-on fait le blanc de sa peau ?

A-t-on pris la goutte lactée
Tachant l’azur du ciel d’hiver,
Le lis à la pulpe argentée,
La blanche écume de la mer ;

Le marbre blanc, chair froide et pâle,
Où vivent les divinités ;
L’argent mat, la laiteuse opale
Qu’irisent de vagues clartés ;

L’ivoire, où ses mains ont des ailes,
Et, comme des papillons blancs,
Sur la pointe des notes frêles
Suspendent leurs baisers tremblants ;

L’hermine vierge de souillure,
Qui pour abriter leurs frissons,
Ouate de sa blanche fourrure
Les épaules et les blasons ;

Le vif-argent aux fleurs fantasques
Dont les vitraux sont ramagés ;
Les blanches dentelles des vasques,
Pleurs de l’ondine en l’air figés ;

L’aubépine de mai qui plie
Sous les blancs frimas de ses fleurs ;
L’albâtre où la mélancolie
Aime à retrouver ses pâleurs ;

Le duvet blanc de la colombe,
Neigeant sur les toits du manoir,
Et la stalactite qui tombe,
Larme blanche de l’antre noir ?

Des Groenlands et des Norvèges
Vient-elle avec Séraphita ?
Est-ce la Madone des neiges,
Un sphinx blanc que l’hiver sculpta,

Sphinx enterré par l’avalanche,
Gardien des glaciers étoilés,
Et qui, sous sa poitrine blanche,
Cache de blancs secrets gelés ?

Sous la glace où calme il repose,
Oh ! qui pourra fondre ce coeur !
Oh ! qui pourra mettre un ton rose
Dans cette implacable blancheur !

Théophile Gautier
019
JE VOUS SOUHAITE UN BEAU LUNDI
Petit clin d’oeil à la tasse de thé du mardi chez Artful Affirmations et Martha favoris deux blogeuses de l’autre côté de l’Atlantique !

Prête-moi ta plume …

 

pour écrire un mot.

041-009

L’Illustration du 6 décembre 1924 : composition de George Barbier.

Avouez qu’écrire avec une plume avait un charme fou!

certes avec quelques inconvénients : je m’en suis rendue compte en cours d’encadrement quand il a fallu tirer des traits au tire ligne et à l’encre !

Maman a eu la chance de trouver un lot de plumes anciennes : je vous les propose en lot de 5 dans ma boutique : rubrique Brocante, vide grenier chez Des Ailes de Papier .

Un joli petit objet délicat, porteur d’histoires, pour vos mises en scènes et pourquoi pas pour Lylou qui nous concocte une jolie ronde autour des plumes et des stylos que j’ai hâte de faire vous pensez bien  …

                                                   …   à suivre …

006 005-001 001

004-001 003

006-001

Plumes chez Des Ailes de Papier.

008

Je vous remercie de vos visites et de vos gentils commentaires.

BELLE JOURNÉE A TOUS

Petits pantins de bois

Mercredi : journée des enfants oblige …

Quoique , nous sommes tous restés de grands enfants, donc

voici deux jolis petits pantins articulés en vente dans ma boutique :  ICI et LA

 

 

J’imagine déjà deux ravissantes mises en scène chez vous avec quelques livres pour enfants, des petites lunettes, un cahier d’écolier, et plus si affinités ….

 

Et pour votre plaisir une jolie poèsie de René de Obaldia

Les jambes de bois

 

Quand on perd une jambe à la guerre

On met une autre de bois

Car il paraît qu’on a beau faire

Les jambes ne repoussent pas.

 

Mais peut-on me dire pourquoi

Il ne pousse pas de feuilles sur les jambes de bois ?

 

Des feuilles toutes vertes

Avec des tas d’insectes

Des feuilles toutes belles

Où les papillons viendraient réparer leurs ailes.

 

Le soleil voudrait se mettre de la partie

Il pourrait y grimper des fruits,

Et çà serait tout de même chic

D’avoir sur soi des poires

Qu’on prendrait sans histoires

Des pommes et des prunes et des petits pois chiches !

 

Si tous les hommes avaient une jambe de bois

Qu’on arroserait bien les jours qu’il ne pleut pas

Çà f’rait une forêt qui n’en finirait pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 BONNE JOURNÉE A TOUS

 

Parlons mode

 

Passons au salon d’essayage :

 

 

Pour vous Mesdames, je vous présente la mode « moderne » :

 

 

Vous ne pensiez pas que j’allais vous parlez des derniers défilés, si ?

N’est-elle pas belle cette jolie robe pour aller en promenade ?

Ou celle ci ?

 

 

Franchement, moi je me verrai bien habillée ainsi pour une balade dans le bois de Vincennes

Avouez qu’en même que c’est plus élégant que certaines tenues actuelles ?

Tout çà pour vous dire que ma boutique vous propose aussi une belle gravure de La Mode Illustrée de 1876 :

 

que vous pourrez joliment encadrer.

Ainsi qu’une plus petite illustration tirée du Magasin des Demoiselles de 1848 :

 

 

pour réaliser un tableau beaucoup plus coloré!

 

N’oubliez pas de revenir voir la boutique de temps en temps pour voir mes nouveautés.

BELLE  JOURNÉE  A  VOUS 

                     Avec plaisir et poèsie

Sophie