J’ai deux amours

Notre amie Lylou nous a proposé pour ce mois de janvier de

 « de mettre à l’honneur 
votre ville ou village de résidence, 
de naissance, d’enfance, 
d’adoption ou de coeur ! « 
Je suis née à Paris et je vis depuis bientôt deux ans à Nîmes .
Je suis de cœur et âme une vraie parisienne mais je suis enchantée de ma vie à Nîmes !
J’ai donc deux amours bien que je me dis que je deviens un peu volage car j’ai eu récemment un coup de cœur pour Londres : une ville active, moderne et pourtant si surannée comme j’aime !
Je vous propose donc un voyage dans ces trois villes !
En voiture, non plutôt en TGV un train que j’apprécie énormément !
Tout d’abord : Paris
J’y suis donc née et j’y reviens souvent. Je trouve beaucoup plus de plaisir à y venir maintenant que quand j’y habitais !
Mes endroits préférés ?
Le Palais Royal et ses jardins, la place des Vosges, les îles Saint Louis et de la Cité, le Louvre et les quais de Seine, le quartier du Bon Marché, Montmartre et ses ruelles, et les passages couverts !
Le Palais royal :
La place des Vosges :
Les îles Saint Louis et de la Cité :
Le Louvre et les quais de Seine :
Montmartre et ses ruelles :
Les passages parisiens sont des lieux obligés pour moi à chaque fois que je suis dans la boutique !
Je ne manque jamais une visite à ma boutique préférée : La Maison du Roy passage Jouffroy :
A mon prochain séjour j’irai découvrir le passage Choiseul et le passage du Grand cerf que je ne connaissais que de noms !
Partons pour Nîmes !
La lumière change ! L’une des premières fois où je suis remontée sur Paris j’ai cru que quelqu’un avait éteint la lumière ! Je me suis rendue compte que les teintes sont comme délavées dans le Nord .
A Nîmes les tons ocres dominent et la lumière su soleil du Sud change tout !
J’habite le centre ville qui comptent de nombreux hôtels particuliers anciens et de jolis ruelles très commerçantes :
J’apprécie d’avoir  » retrouver le temps » à Nîmes ! Venant d’une ville où c’est plutôt  » chacun pour sa pomme » , je trouve agréable de prendre le temps de discuter à la caisse du Monoprix avec une autre cliente ou la caissière qui a toujours un grand sourire! Mes commerçants du marché me reconnaissent et me saluent ! Je n’avais pas l’habitude à Vincennes : pensez bien ! 16 ans que je faisais mes courses tous les jours chez les mêmes commerçants ! Et de plus commerçante moi même !
Enfin, juste pour le plaisir : Londres !
J’ai découvert cette ville l’année dernière et je dois dire qu’elle m’a séduite !
Tout d’abord par la politesse des gens ! Et oui ! A Londres les gens ne vous lâchent pas la porte de sortie du métro dans la figure, ils attendent poliment en file à l’arrêt des bus et ne vous passent pas devant quand il arrive ! Et tiens pendant qu’on y est : ils s’excusent si ils vous bousculent dans la rue ! Les parisiennes apprécieront !
J’espère que je vous ai fais voyager agréablement et je vous souhaite un bon weekend

Quand les lampes s’allument

Bonjour à tous et à toutes , j’espère que vous allez bien ?

Le thème de ce mois de novembre chez Lylou est : Les lampes d’ambiance .

 

0031

 

Comme je n’aime pas les lumières vives et les pièces très éclairées j’ai beaucoup de petites lampes ! Je pense que l’on peut même parler de collection ! Et oui encore une !

J’ai beaucoup de lampes qui étaient des bougeoirs à l’origine mais qui sont devenues de jolies lampes d’ambiance en arrivant chez moi !

041

025

 

 

 

 

 

017

 

Chaque lampe crée une ambiance bien à elle : un petit univers autour d’une lumière !

0121 0081 037

 

 

 

 

 

 

 

019

 

 

 

 

 

 

013 012 011 010 008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

015

 

 

 

 

 

 

 

006

 

J’aime les jeux de lumière et les clairs obscurs que ces lampes apportent à une pièce :

 

021

 

 

Norma aime aussi beaucoup les lampes et les flammes des bougies : je crois qu’elle essaye  » d’attraper la lumière  » :

003

002 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite un très bon dimanche : dans le sud, le soleil est bien présent même si l’air est frais depuis quelques jours .

 

 

Vous prendrez bien une petite tasse ?

Le thème du mois de février chez Lylou est donc les tasses !

J’aime les tasses en porcelaine fines !

J’en recherche toujours de nouvelles !

Ma tasse favorite c’est celle ci : un modèle Napoléon III :

0072 0071

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont de vrais déjeuners et la forme est très agréable pour boire !

J’essaye d’en trouver dans les brocantes mais c’est assez rare !

J’ai toute une collection de tasses qui décorent la maison et une autre série dont je me sers !

Je les range dans ma bibliothèque à thés dans la cuisine :

024-001 019-001

 

 

 

 

 

 

 

 

020

 

 

J’ai même un tableau de classement des formes de tasses à travers les siècles dans ma cuisine !

Quelques tasses  » de tous les jours  » :

0151 0122

025

 

 

 

 

 

 

039037-001

 

 

Et voici donc « les précieuses  » : celles qui sont mises en scéne au gré de mes envies !

0181 0121

022-001 018 017 015 014-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

003 002

 

 

 

 

 

 

 

013 012-001 010-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

008-001

 

Ma dernière chine chez Emmaüs : elle est merveilleuse de finesse et de transparence, peinte à la main et signée ! Mais malheureusement ébréchée mais qu’importe elle a trouvé un endroit où finir ses jours heureuse !

009

 

BONNE FIN DE SEMAINE 

 

 

Le mois du blanc

Le thème de janvier chez Lylou est le blanc à travers le linge :

 »  Je vous propose donc 
de créer une petite mise en scène
avec votre linge préféré,
qu’il soit de lit, de table ou les mouchoirs,
qu’il soit brodé, monogrammé,
en dentelle ou non ! « 

Le linge ancien me parle : ils me racontent des histoires de jeunes filles penchées sur leur trousseau avec des rêves plein la tête !

Il me raconte aussi des histoires de famille avec des monogrammes de mes grands mères, arrières grands mères et tantes .

Le linge ancien fait partie de ma vie à part entière et se retrouve dans ma décoration :

060

025

Quelques unes de mes petites merveilles :

096 043 031 030

029 028 027 026

0311Quelques souvenirs de famille comme la robe de petite fille de ma grand mère :

003

Et bien sur je porte du linge ancien !

0201

013

024

Bien sur je dors dans des draps anciens et Norma les apprécie bien aussi !

001

Et je chine toujours ces merveilles : je recherche un chemisier avec un grand col façon Donwton Abbey !

Entre ombre et lumière

Lylou nous propose de nouveau un très joli thème pour ce mois de décembre :

Les bougeoirs et chandeliers

Ces objets du quotidien de nos ancêtres me plaisent beaucoup :

003 016 017 018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai une tendresse particulière pour les candélabres et les lustres d’église :

006 012 010

 

 

Les piques cierges font partie de ma liste d’objets à chiner !

Et puis qui dit bougeoirs dit bougies et donc lumière!

J’aime ces jeux d’ombre et de lumière que peuvent faire les flammes surtout quand elles sont reflétées par des cristaux !

015

011 010 009 007 005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

029 028 027

 

 

Les miroirs participent aussi à la magie :

036

 

Et Noël est une merveilleuse époque pour allumer de nombreuses petites lumières !

037

026 025 024 023 022 018

 

JE VOUS SOUHAITE UNE BELLE SEMAINE

PLEIN DE BISOUS

004

 

 

Objets inanimés avez-donc une âme

Notre Lylou, aidé de Calinquette, nous donne pour la ronde du mois d’octobre le thème suivant :

Il peut s’agir
d’un objet d’enfance,
et/ou
transmis
par nos parents
 ou grands-parents,
et/ou
chiné en brocante !
Celui auquel 
on tient beaucoup,
même si abîmé,
 nous rappelant un souvenir,
une anecdote,
nous faisant sourire, rêver,
bref vous avez bien sûr carte blanche
pour créer une mise en scène
ou photographier  
vos Objets du Passé préférés !
Et comme nous sommes le dernier jour de ce joli mois, je me devais de lui répondre :
Je vous ai déjà montré quelques souvenirs de famille comme ces anges d’ivoire () ou la feuille sculptée de mon arrière grand père (ici).
Je vais donc vous montrer quelques petits trésors chinés au gré des brocantes, chez les antiquaires ou sur ebay .
MORCEAUX CHOISIS
016 015 012 011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

010

042

 

 

 

 

 

 

 

009 008 007 005 004 003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

001

 

Doux weekend à tous

Les jardins

Lylou nous propose un très beau thème pour ces mois de vacances :

LES PARCS ET JARDINS 

Maintenant que vous me connaissez un peu, je ne vais pas vous parler des jardins publics : ceux où tout le monde a accès .

Moi ce que j’aime ce sont les jardins secrets ! Comme dans le livre et le film du même nom que j’aime beaucoup !

Et comme cet hôtel qui a eu la merveilleuse idée de prendre ce nom et que je vous ai déjà montré il y a quelques jours :

011

012

016

Le livre parle d’une petite fille orpheline qui est recueillie par son oncle et qui va redonner vie à un jardin secret enfermé derrière des murs tout en faisant la même chose avec son entourage malheureux !

Mon plus grand bonheur en me promenant est d’apercevoir un morceau de jardin crée par un amoureux qui ne peut pas avoir un vrai jardin !

Et en levant la tête on en rencontre beaucoup !

0441 160 0121 110

045 029

025 023 0022 012 0012 0011

Mais quelques jardins publics me plaisent qu’en même : mon jardin préféré restera toujours le Palais Royal qui a une âme de jardin caché !

056 055 054 053

044 043 034 033

036

Et bien sur, dans les jardins publics, ce qui me plait ce sont les coins solitaires, pour les vrais amoureux : ceux qui vont s’identifier à ce fauteuil solitaire, heureux d’être dans un si bel endroit :

035

0021

0331

027

030

Chacun a son jardin secret que je ne photographierai pas mais le mien existe vous pouvez en être sur !

Avec un petit clin d’œil à Nelly du Mas des Paillasses puisque nous sommes vendredi.

Les thèmes de Lylou

Depuis quelques temps déjà je ne participe plus aux thèmes de Lylou pour une raison fort simple : ma vie entière se trouve dans des cartons depuis le mois d’août dernier !

Mais celui là je ne pouvais pas ne pas le faire ! Il s’agit de parler de Norma !

Et si je la laissais parler Elle justement ?

0021

 

 

AH ! bah! C’est pas trop tôt !!! Mon fan club m’attend moi !

Alors voilà : je suis arrivée toute jeune chez ma maîtresse un jour du mois d’août il y aura bientôt trois ans déjà ! (  » C’est ton âge mon enfant  » )

0211

 

Je suis drôlement mignonne , hein ?

Quoi ? Et modeste avec çà ?

Non mais vous m’avez bien vu ?

0121

 

J’aime mieux çà !

Reprenons !

Donc, je suis belle avec des yeux à damner les anges ! Si Madame !

Bon je ne suis pas modeste mais je suis très gentille et caline !

Enfin, les câlins c’est quand je veux et où je veux ! Non mais des fois je suis pas à dispo MOI !

012

 

J’ai d’autres choses à faire dans la vie que de ronronner tout le temps sous les caresses !

Par exemple, j’aime bien examiner les bibelots de ma maîtresse pour vérifier que son choix est bon !

025 0031

 

 

 

 

 

 

 

018

 

003

 

Oui parce que parfois je reste perplexe ???

027

 

Vous auriez fait quoi à ma place ?

Sinon je dois aussi contrôler cette drôle de machine qui brille et fait du bruit :

0231

020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oui, c’est moi qui fait tout ici !

Même le repassage ! Si je vous assure :

 

032

Et aussi les cartons de déménagement !

023

 

002

 

 

Quand je vous dis que ma maîtresse ne peut rien faire sans moi !

Même au jardin je dois contrôler les plantes :

017 005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon de temps en temps je fais un peu de sport parce qu’ici c’est pas des grands sportifs c’est moi qui vous le dis  !

 

026

 

 

0201

0022

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0343

Et je suis une championne pour faire les yeux doux !

011

060

 

Bon voilà vous savez tout de ma vie ! Elle est bien difficile parfois ! mais je suis une vraie pro je gère !

Merci à mon fan club et à toutes celles qui me font des caresses à chaque commentaire qu’elles laissent !

 

IMG_0068

C’est l’heure !

003

Lylou Anne nous propose pour ce mois de février une ronde autour des pendules, horloges et montres .

012

 

Mon œil, sur le cadran toujours fixé …

Mon œil, sur le cadran toujours fixé, calcule
Quand l’heure au pas boiteux qui s’endort en chemin,
Posant son doigt d’acier sur le chiffre romain,
Fera chanter le timbre au cœur de la pendule.

Le balancier palpite et l’aiguille circule,
Mais le jour ne vient pas ! — Une invisible main
Arrête le marteau qui sonnera demain ;
Sur sa route d’émail le Temps bronche et recule.

Il n’en est pas ainsi quand je suis près de vous :
Je m’assieds à vos pieds, j’embrasse vos genoux,
Je mire mes yeux noirs dans vos blondes prunelles.

Votre main sur mon front, vous me dites des mots
Que personne ne sait, pour endormir mes maux ;
— L’heure devient minute et fuit à tire d’ailes !

Théophile Gautier 

 

 

 

007080

 

 

 

 

 

 

 

 

La montre

Deux fois je regarde ma montre,
Et deux fois à mes yeux distraits
L’aiguille au même endroit se montre ;
Il est une heure… une heure après.

034 0071

La figure de la pendule
En rit dans le salon voisin,
Et le timbre d’argent module
Deux coups vibrant comme un tocsin.

015

Le cadran solaire me raille
En m’indiquant, de son long doigt,
Le chemin que sur la muraille
A fait son ombre qui s’accroît.

013
Le clocher avec ironie
Dit le vrai chiffre et le beffroi,
Reprenant la note finie,
A l’air de se moquer de moi.

Tiens ! la petite bête est morte.
Je n’ai pas mis hier encor,
Tant ma rêverie était forte,
Au trou de rubis la clef d’or !

004
Et je ne vois plus, dans sa boîte,
Le fin ressort du balancier
Aller, venir, à gauche, à droite,
Ainsi qu’un papillon d’acier.

009

C’est bien de moi ! Quand je chevauche
L’Hippogriffe, au pays du Bleu,
Mon corps sans âme se débauche,
Et s’en va comme il plaît à Dieu !

L’éternité poursuit son cercle
Autour de ce cadran muet,
Et le temps, l’oreille au couvercle,
Cherche ce coeur qui remuait ;

031

Ce coeur que l’enfant croit en vie,
Et dont chaque pulsation
Dans notre poitrine est suivie
D’une égale vibration,

Il ne bat plus, mais son grand frère
Toujours palpite à mon côté.
– Celui que rien ne peut distraire,
Quand je dormais, l’a remonté !

 Théophile Gautier
030
DOUCE JOURNÉE 
SACHEZ PRENDRE LE TEMPS