Jardins secrets

La première fois où j’ai visité mon futur appartement j’ai entre aperçu une pancarte :

018

 

Vous me connaissez bien maintenant et vous savez que j’aime les mots et que j’ai l’âme romantique .

Ce matin je suis donc allée me promener du côté de ces jardins secrets pour essayer de les apercevoir parce que ces mots m’ont plu mais aussi parce leur site  Hôtel Jardins secrets et leur page FB m’ont donné envie de les découvrir :

jardins secrets

 

page Fb hôtel jardin secret

Comment peut on résister ?

De la rue on ne voit rien et c’est bien normal pour des jardins secrets, non ?

012

015 014

013

En prenant mes photos j’ai vu une petite soubrette avec robe noire, tablier blanc à volants et coiffe parfaitement amidonnée, accompagner un client tout aussi émerveillé que moi ! Elle m’a souri mais je n’ai pas oser la prendre en photo !

En m’en allant je regarde le magnifique hôtel particulier de l’autre côté de la rue et là je n’en crois pas mes yeux ! C’est chez moi !

017

002

011 010 009 008 007 006

002

Mais si je vous assure !

001

004

005

Vous voyez bien !

J’aimerai être une petite souris pour découvrir ces endroits de l’intérieur !

Et pour rester dans le ton voici mes dernières trouvailles chez Emmaüs :

024 021 020 019

023

Pour finir j’ai trouvé un très joli poème que je vous fais découvrir :

Le jardin secret

Le savais-tu ma belle amie,
je suis ton jardin affectif,
Ton jardin qui est, et restera discret,
ô ma déesse d’amitié
Mais, qui chaque jour sera plus productif,
et plus accueillant

Dans ton jardin, il y pousse des émotions,
des sentiments merveilleux.
Constamment, tu dégusteras de succulents fruits d’amitié,
Oh oui! Tu seras rassasiée! Tel est mon vœu suprême,
Mais, tendre âme féminine,
ne cesse jamais de l’arroser,
Ton jardin, ô toi ma belle amie de cœur,
Te rendra plus heureuse que tu ne l’avais été,
Car, il tiendra compte de tes sentiments intérieurs profonds
Ceux de ton cœur tendre, et fragile, ô belle déesse.

Je suis ton merveilleux jardin affectif,
Ton jardin produira des fruits hors du commun,
Si tu l’arroses, et que tu le soigne par des mots amicaux,
Si tu l’engraisse de ta grande tendresse,
ta succulente sagesse.
De ton divin, charmant, et constant passage.

Ton jardin voudra constamment de ton sourire mon amie
De ton sourire angélique, magique, et transformateur,
De tes mots mielleux, et chauds comme le soleil,
Ton jardin, ma déesse d’amitié,
te commanderas, avec dignité
Te commanderas d’accomplir,
avec respect, ce qui te rendra
Donc, plus exquise, plus amicale,
et plus convoitée.

Ton jardin, en l’arrosant,
Et en le visitant régulièrement,
Te permettra de récolter beaucoup de fruits,
Des fruits exquis,
et d’une amitié sans pareille,
Oui! Des délices auxquels tu n’avais
jamais imaginés,
Ni pensés,
encore plus, espérés.

Je suis ton jardin discret,
mais certain,
Ce jardin te rendra plus belle,
Plus détendue,
Plus confiante, et plus sereine,
Car, ma tendre, et douce amie,
Dans ton jardin,
sera arrosé d’une eau spéciale.

L’eau de ma tendresse pure
Comme les larmes de tes yeux,
L’eau magique de mon amitié profonde,
et sincère,
L’eau de mes caresses,
et de mes mots les plus respectueux,

Chantal Toulmond

Pour notre amie Nelly voici un mur de jasmin tout près de mes jardins secrets :

016

Les roses du Palais Royal

Pendant mon séjour parisien je suis allée me promener dans les jardins du Palais Royal d’abord pour voir cette expo et faire un clin d’œil à notre Cathy :

023

 

une expo bien décevante : toutes les fleurs étaient fanées ou presque  !

024

025

069

 

 

 

 

 

 

032 031 029 028 027

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais les roses du Palais ELLES étaient en pleine floraison : plus belles les unes que les autres et dans ces tons roses pâles que j’aime tant :

068 067 066 065 064 063 062 061 059 058 057 056 055 054 053 052 051 050 049 048 047 046 045 044 043 042 041 040 039 038 037 036 035 034 033

 

 

Une très belle promenade !

Puis une jolie découverte d’une marque qui m’envoie des emails publicitaires : Jo Malone !

J’ai craqué pour leurs boites d’emballage : ivoire et noire !

072

 

 

Et bien la jeune fille qui m’a servi a été un amour et m’en a donné trois alors que je n’ai acheté qu’un gel moussant et un savon !

Les senteurs sont divines et très originales : je vous invite à aller les découvrir si vous le pouvez !

J’ai beaucoup aimé Earl grey & Cucumber (comme par hasard du thé ), English Pear freesia ( poire et freesia), French Lime Blossom ( tilleul bergamote et estragon ) et 154 (mandarine, pamplemousse, lavande,basilic,noix de muscade et vétiver ) !

 

 

La mer

La mer secrète

Quand nul ne la regarde
La mer n’est plus la mer,
Elle est ce que nous sommes
Lorsque nul ne nous voit.
Elle a d’autres poissons,
D’autres vagues aussi.
C’est la mer pour la mer
Et pour ceux qui en rêvent
Comme je fais ici.

Jules Supervieille

photo 1 (15) photo 2 (18) photo 3 (15) photo 4 (13) photo 5 (5)

Petite balade sous la pluie au Grau du Roi.

Balade à Aix en Provence

002

Cette année je n’ai pas pu aller à la boutique éphémère à Aix en Provence pour cause de quenottes à enlever mais nous sommes allés lundi dans cette jolie ville et je n’ai pas été déçue !

J’aime ces façades jaunes d’ocre et ses ruelles tortueuses bordées de magnifiques demeures anciennes :

016 014 013 012 010 008 007 006 005 004 003 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

015

 

J’y retournerai avec grand plaisir !

Et puis pour notre rendez vous fleuri chez Nelly du Mas des Paillasses j’ai photographié des bouquets de mimosas au marché aux santons d’Aix :

011

 

 BON VENDREDI

Une petite balade

Je suis allée me promener dans un ravissant village : Saint Geniès des Mourgues :

J’aime ces maisons carrées avec de magnifiques ferronneries :

 

018

 

 

024 020

 

 

023 022 021 019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous rassurer un peu : aujourd’hui tout est gris et il pleut !

Chacun son tour !!!

 

Belle semaine à tous 

 

Je voudrai aussi vous demander de m’excuser si je ne passe plus aussi souvent qu’avant sur tous les blogs Canalblog : d’abord je ne suis pas chez moi ( encore au moins trois à quatre mois d’attente pour la signature et les travaux ) et ensuite je ne reçois plus vos news ( pourquoi ? c’est un mystère !!! ) et même en me réabonnant çà ne marche toujours pas !!!

 

 

Déjeuner au golf

Pendant que d’autres font leur rentrée scolaire ou non, certaines petites chanceuses comme moi vont déjeuner au Golf Campagne de Nîmes .

Je sais, je vous nargue : ce n’est pas sympa !

018

020

 

 

 

 

 

 

 

 

024 022

 

 

 

 

 

 

 

 

025

021

023 028 027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

030 029

 

 

 

 

 

 

 

 

026

 

Je ne vous montre pas les green : ceux qui ne savent pas jouer, comme moi, n’ont pas le droit d’y poser un orteil !

Et pendant ce temps là : Norma se repose !

photo 2 (2)

 

Rendez vous Allée des brouillards

001

Place Dalida à Montmartre

 

L’allée des brouillards ?

Quel joli nom !

Si vous ne connaissez pas le blog de Marie Paule Faure allez le découvrir !

Son dernier article m’a donné envie d’aller visiter cette allée qui mène au château des brouillards dans le beau quartier de Montmartre.

Rendez vous a été pris avec le plus poétique photographe que je connaisse, j’ai nommé Philippe du délicieux blog Gris Bleu.

002

014

 

 

 

 

 

 

005

011

 

 

 

 

 

 

 

 

012

007

 

 

 

 

 

 

 

006

013

 

 

 

 

 

 

 

010 008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin sur la butte : une belle fontaine :

 

016

 

 

Un coin méconnu de Montmartre à découvrir …

Un dimanche au soleil

Le beau temps étant là et la chaleur aussi un petit weekend à la campagne s’imposait !

Pour admirer les fleurs :

006

005 004 003 002 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

008

Pour constater les promesses des arbres fruitiers :

015 012 011 010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

014

 

 

Et pour se reposer :

pourquoi pas dans une brouette :

022 020 018 017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

on y est si bien : voir sans être vue ou piquer un petit roupillon tranquille !

024 023

 

 

 

 

 

 

 

 

tiens et si on essayait la chaise longue ?

025

 

et moi pendant ce temps et bien je suis par terre !

mais j’aime çà : être allongée dans l’herbe et regarder le ciel !

026

 

on en voit des choses  » au ras des pâquerettes  » !

027

BON LUNDI