Quatrième dimanche de l’Avent

C’est le quatrième dimanche de l’Avent, le temps d’allumer la dernière bougie : celle de la Paix et de la Justice.

 

 

003

Parlons maintenant des trésors rapportés de mon mercredi parisien : un bougeoir de verre  :

 

004 003 002 024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une boule dorée :

011 009 008 006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes copines Chris et Cath m’ont offert de bien jolis cadeaux :

016 015

 

J’ai décidé de faire d’un ravissant paquet renfermant un vernis à ongles Chanel une suspension originale pour mon sapin !

020

 

 

J’ai aussi reçu ma commande chez Gris Bleu : je l’ai provisoirement placée dans un cadre mais je compte bien lui offrir un encadrement digne d’elle !

010 005

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin nous sommes le 20 décembre, jour de notre défi !

Cette fois c’est Soene qui s’y colle :

pour le Défi du 20 décembre
parlez-nous de vos « collections« 

êtes-vous :

arénophile ?
billetophile ?
cococephalophile ?
tudiculaphile ?
etc.

Alors si il y a bien quelqu’un qui fait des collections c’est moi !

Je collectionne les belles choses !!!!

Bien sur vous connaissez déjà mon amour pour les tasses à thé, les théières et le thé !

010

 

 

J’aime les lunettes anciennes :

032-001 031 028-001 027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bénitiers en céramique  :

026-001 025

 

 

 

 

 

 

 

 

Les boites Napoléon III noires :

012

 

La porcelaine de Paris blanche et or :

016 015 014

 

Et vous n’allez pas le croire : je collectionne encore plein d’autres choses ! comme les stylos !

0341

Ou les cadres avec un nœud doré et un verre biseauté :

035

034-001

 

033

JE VOUS SOUHAITE UN TRÈS BON DIMANCHE 

Regarder par le trou d’une serrure

fragonard_verrou_1024Le verrou de Fragonard

 

 » Un mélomane est un monsieur qui, lorsqu’il entend Ornella Mutti chanter dans sa salle de bain, s’approche du trou de la serrure … pour y coller l’oreille …  »

Citation de Woody Allen

J’aime les boites anciennes surtout quand elles ont une belle serrure :

013002-001

 

 

 

 

 

 

 

 

012003

 

 

 

 

 

 

 

 

004007-001

 

 

 

 

 

 

 

 

011

Les meubles aussi :

010

001-001

 

 

 

 

 

 

 

 

009

005 004-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Même certains livres avaient des serrures :

016 015 014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi ? Pour protéger des regards chastes des planches anatomiques :

018

 

Les petits livres religieux ont souvent de bien jolies fermetures :

001

002

 

J’ai la passion des toutes petites clés : j’en chine parfois en espérant qu’elles trouveront leur serrure dans ma collection de boites :
034 033 032 031 030
Je chine aussi les petits mécanismes d’horloges et les boites de montre à gousset :
024 023
029 028 027 026 025
006 007
009 005
Je porte d’ailleurs la petite montre à gousset qui était à ma grand mère avec un gilet de costume d’homme :
012 014
Maintenant il me faut des cadrans de montre à gousset !
Bien sur, quand j’étais petite fille, j’avais un carnet de secrets !
007
Je vous propose aussi une toute petite clé dans ma boutique : ICI
002 004
Et j’ai une clé des songes !!! Mais chut celle ci est secrète !
Allez !  je prends la clé des champs !

L’Oiseau mécanique

Robert DESNOS
Recueil : « Destinée arbitraire »

L’oiseau tête brûlée
Qui chantait la nuit
Qui réveillait l’enfant
Qui perdait ses plumes dans l’encrier

L’oiseau pattes de sept lieues
Qui cassait les assiettes
Qui dévastait les chapeaux
Qui revenait de Suresnes

L’oiseau l’oiseau mécanique
A perdu sa clef
Sa clef des champs
Sa clef de voûte

Voilà pourquoi il ne chante plus.

Autour d’une tasse

Avez un joli clin d’œil à toutes les copinautes qui ont eu l’idée de nous offrir une tasse de thé ces jours derniers, je vous offre à mon tour un billet autour d’une tasse !

Vous le savez ( presque ) toutes j’ai une passion pour le thé dont je bois un minimum de quatre litres par jour ( oui je sais ! certaines sont horrifiées !)

Je fais collection de tasses et de théières mais aussi de gravures avec pour thème « autour d’une tasse ».

002-003

 

Bon là c’est moi préparant les billets pour mon blog : je précise de suite sans le truc blanc autour du cou ! Mon « truc blanc » à moi ronronne doucement sur mes genoux !

thé 2

 Emile Vernon

  Je trouve que certaines images sont tout à fait charmantes n’est ce pas ?

003-003

Ma dernière trouvaille sur Ebay :

046

 

Mon joli pastel chiné il y a quelques années :

004

Sans oublier cette jolie carte dans ma boutique : ICI

002-001

 

 

Et celle ci : ICI

012

 

En faisant ce billet je me suis servi une tasse de thé tout en réfléchissant à mon prochain encadrement pour le cours de vendredi :

 

040 039 038 036

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

042

044

 

 

 

 

 

 

 

041

Image imprimée trouvée sur Facebook : http://artshop77.ru/neizvestnyj-xudozhnik-russkaya-shkola19-vek/

 

Je pense que je vais faire un biseau lolo comme celui que j’ai déjà fait au dernier cours :

004

 

Quand pensez vous ? avec un joli tissu rose pâle ?

Aujourd’hui je prends ma plume pour Lylou

 

Notre amie Lylou du blog Lylouanne Collection nous propose une ronde des stylos, plumes et écritures!

070

Une ronde qui me ravie vous vous en doutez bien!

Tout d’abord quelques « personnages » de mon entourage prenant à leur tour une plume pour vous écrire un mot :

054

Carte Ludom : ICI

021

008

 

 

 

 

 

 

 

 

049-001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chardin. L’Enfant au toton. Photo RMN

 

024

 

Voici donc ma ronde de stylos plumes : j’en ai quelques uns !

 

067 066 064

045 042

 

 

 

 

 

 

 

 

033 031

 

 

 

 

 

 

 

 

032 030 029

 

Comment çà je suis un peu obsédée par les stylos laqués noirs ?

Vous croyez ?

J’ai aussi quelques stylos colorés  :

035

 

Mais si ! Cherchez bien !

006-002 004-002 002-001

 

Et encore ceux là :

060 057 055

 Vous voyez bien!

Et j’ai aussi des plumes anciennes   :

006-001 006 005-001 005 004-001 004 003 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous rappelle qu’elles sont en vente dans la rubrique Brocante Vide greniers de ma boutique en ligne.

Mes portes plume :

047 040 028 024 020 019 018 015

017

Comme vous avez pu le constater j’aime aussi les encriers, les plumiers et les écritoires :

009

047

014 053 052

 

051 050 048

 

 

J’ai la passion des encres, j’avais fais un billet sur ce sujet : ICI

048

 

J’aime écrire à la plume et j’aimerai avoir une belle écriture faite de pleins et de déliés :

 

049-002

 

 

001 002 003

 

J’espère que cette belle ronde vous a autant plu qu’à moi de la faire !

006-001

 

 

 

 

Rendez-vous au Pavillon chinois…

Collection Papiers peints. Bibliothèque Forney

 

CHINOISERIE

Ce n’est pas vous, non, madame, que j’aime,

Ni vous non plus,Juliette, ni vous,

Ophélia, ni Béatrix, ni même

Laure la blonde, avec ses grands yeux doux.

Celle que j’aime, à présent, est en Chine ;

Elle demeure avec ses vieux parents,

Dans une tour de porcelaine fine,

Au fleuve Jaune, où sont les cormorans.

Elle a des yeux retroussés vers les tempes,

Un pied petit à tenir dans la main,

Le teint plus clair que le cuivre des lampes,

Les ongles longs et rougis de carmin.

Par son treillis elle passe la tête,

Que l’hirondelle, en volant, vient toucher,

Et, chaque soir, aussi bien qu’un poète,

Chante le saule et la fleur du pêcher.

Théophile Gautier

Concubine de l’empereur Yongzheng

ABC daire de la Cité Interdite chez Flammarion

Ma décoration accueille quelques « chinoiseries » :

Bien sur, j’ai une jolie tasse avec un motif chinois : sa porcelaine est si fine qu’elle en est transparente et d’autant plus fragile !

J’ai acheté une ravissante gravure dans une brocante :

Je l’ai photographiée et j’ai créé deux colliers :

Vous les trouverez dans ma boutique : rubrique Colliers :

La joueuse de luth 

Rendez vous au pavillon chinois 

Sur ce thème j’ai aussi créé ce sautoir :

Chinoiseries chez Des Ailes de Papier

 » Ses mouvements sont pleins d’une grâce chinoise,

Et près d’elle on respire autour de sa beauté

Quelque chose de doux comme l’odeur du thé.  « 

Sonnet

Théophile Gautier

Et pour finir quelques petites breloques pour vos créations :

097

 

Je vous conseille ce livre passionnant : Le roman de la Cité Interdite d’Asada Jirô

013

118

116

je vous ai fait une petite mise en scéne avec ce beau livre dont j’adore la couverture et mes lunettes de soleil anciennes qui me rappelle la dernière image d’Indochine avec Catherine Deneuve !

Histoire d’encres…

 

Je voudrai d’abord profiter de ma plume pour m’excuser auprès de certaines ayant des blogs chez Canalblog : je n’arrive plus à mettre de commentaire  ! et le plus curieux c’est que ce n’est pas chez tout le monde ! et bien sur je ne reçois plus certains post! J’en suis désolée…

A suivre mais j’aimerai bien comprendre !

Donc  HISTOIRE  D ‘ ENCRES  :

 

 

Depuis toute petite déjà je suis passionnée par les encres car en écrivant avec un stylo plume j’aime changer de couleurs avec mon humeur ou avec le stylo !

Rien que le nom des encres J.Herbin me fait penser à un poème : lisez plutôt  :

 

Perle noire

Gris nuage

 Lie de thé

Café des iles

Cacao du Brésil

Violette pensée

Bleu nuit

Bleu myosothis

Eclat de saphir

Bleu pervenche

Bleu azur

Lierre sauvage

Vert empire

Vert olive

Vert réséda

Diabolo menthe

Vert pré

Poussière de Lune

Terre de feu

Rouge caroubier

Rouge opéra

Rouge bourgogne

Larmes de cassis

Rose cyclamen

Bouquet d’Antan

Rose tendresse

Ambre de Birmanie

Rouille d’ancre

Orange indien

Bouton d’or

Tous ces noms me donnent envie d’écrire  …

Je ne les ai pas toutes mais j’en ai quelques unes de très jolies  !

Je glisse dans mes colis de petits mots à mes clients écrits à l’encre Rose cyclamen ou Vert olive pour s’harmoniser avec mes emballages et mes cartes de remerciement…vous verrez bien un jour ?

J’écris à mes amies avec de la Poussière de Lune … parce qu’elles le valent bien  !

Je rédige les articles de mon blog dans un grand livre ancien de comptes avec des Larmes de cassis … et oui , rien que pour vous je pleure des larmes en silence  !

Je tiens l’inventaire de ma boutique en ligne avec Terre de feu et Lie de thé  … parce que c’est du sérieux  !

Je réserve Violette pensée à mon livre de brocante  … oui, oui, j’ai un grand livre où je note l’histoire de mes achats en brocante pour qu’ils aient au moins cela à défaut de leur histoire personnelle souvent perdue  …

L’ Orange indien me sert pour mon agenda  :

Les Bleus Myosotis et Pervenche m’aident à coucher mes idées  dans mon carnet d’inspirations pour mes créations de bijoux ou de papier …

Et pour un petit clin d’oeil nostalgique comme je les aime voici un joli encrier de voyage trouvé par Maman dans une brocante :

Un trait de plume m’émeut toujours autant et mes derniers achats sur Ebay me donnent bien raison :

Je pense déjà à ma prochaine trouvaille : un encrier ?  quelques pages manuscrites ? des notes de musique ? une plume ancienne ? et une petite nouvelle pour mes couleurs d’encre ?

Et puis une petite touche d’humour pour terminer ce billet en beauté : un salon de thé à Lourmarin !

Vous comprenez que je n’ai pu résister à prendre la photo ?

 Pour finir :

AVEC PLAISIR ET POESIE

Mon potager

 

Et non !

Je n’ai pas de potager à Vincennes, à part des jardinières sur mes rebords de fenêtre avec de la menthe et beaucoup de fleurs.

Mais alors ?

Je recherche depuis quelques mois un décor bien spécifique de la faïence de Sarreguemines : des légumes !

 

 

Pour l’instant, j’ai trouvé de grandes assiettes plates et des petites, des assiettes creuses  et un beau plat :

Ma récolte n’est pas encore bien grosse mais je progresse…

                »  Voulez-vous profiter vraiment de votre jardin?

Mettez des vêtements souples et lâches, un grand chapeau de paille, ayez dans une main un râteau et dans l’autre une boisson glacée.

Indiquez ensuite au jardinier la plate-bande qu’il doit bêcher.  « 

Citations du New York Times.

Il était une fois un beau chapeau

 

J’ai acheté l’été dernier un beau chapeau  dans une très jolie boutique parisienne : A la bonne renommée  :

 

 

Mais voilà : je ne sais pas garder les choses telles qu’elles sont, je dois les transformer, les bidouiller, les tarabiscoter, les customiser, les trafiquer, bref me les approprier…

 

Et donc après un an de réflexions, oui je ne suis pas très rapide, voici ce que j’en ai fait:

 

 

Pas beaucoup de différences vous me direz, regardez un peu mieux :

 

Ce beau ruban :

 

 

Et cette magnifique rose :

 

 

Alors toujours aussi simple ?

 

Et   LE   petit détail  :  le coeur de perle de la rose  :

 

 

J’ai aussi craqué par une création Prunelle et Bigoudi : le Léonie en blanc.

 

Je vous le montre ?

 

 

JE VOUS SOUHAITE UN BEL ÉTÉ

Chine dans un fauteuil

 

J’ai reçu hier mon dernier achat sur Ebay : une merveilleuse petite tasse aux motifs de roses ( tiens, tiens encore des roses?)

 

 

Je suis ravie de mon achat, elle est allée rejoindre ma collection où elle a pris une place d’honneur !

 

 

Bon dimanche à toutes et tous avec le Soleil cette fois!

Je vous offre une rose pour rêver…

 

 

Pour une rose oubliée…

Il y a trois ans j’ai exilée un petit rosier nain dans une jardinière en contrebas d’une fenêtre et je l’ai oublié…

Il s’était couvert d’oïdium, de pucerons, de feuilles jaunes et pour finir de honte à mes yeux. Je l’ai abandonné…

Mais voilà! Mon brave petit rosier ne voulait pas mourir et cette année il a fait deux roses d’un rose très pâle de porcelaine ancienne : une vraie petite merveille que j’ai découverte tout à fait par hasard en arrosant le chèvrefeuille au dessus de lui!

Je lui devait bien quelques photos :

 

J’ai donc décidé de lui offrir un bel écrin : ma collection de boites Napoléon III :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son parfum est délicat et léger comme pour me dire que je ne la mérite vraiment pas!

Mea culpa…

Je salue la Nature qui crée de si belles fleurs et qui n’a en rien besoin de nous, pauvres mortels, pour cela…

Mea maxima culpa…