C’est la rentrée

Pour faire « ma rentrée  » au papotage chez Patricia , c’est une belle date !

papotage

Il y a bien longtemps que je ne vais plus à l’école mais je n’ai jamais aimé cette période de rentrée , l’atmosphère change, elle est pesante et le temps est comme suspendu !

054

 

 

Curieusement c’est plutôt au Ier septembre qu’au Ier janvier que je commence une nouvelle année avec de nouvelles résolutions !

Peut être parce que toutes les activités proposées commencent à cette date ?

Cette année je voudrai faire de l’aquagym :

021

 

Bon évidement, je n’irai pas en mer pour la faire mais j’aime bien cette photo !

Je vais attendre l’automne pour profiter de ses couleurs mordorées que j’aime tant :

018 003 002 001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le Midi ma saison préférée commence en novembre, l’été s’attarde souvent très tard parfois jusqu’à mi octobre ( inutile de faire autant de grimaces : il y a plein d’appartements et de maisons à vendre dans la région !)

Je vais planifier mes petits séjours parisiens en faisant mes listes d’achats  » à la capitale »: et oui ça se prépare un voyage :

009 009

 

 

 

 

 

 

 

 

Je fais mon pèlerinage : les passages, le Palais royal, la places des Vosges, la rue de Rivoli avec le Louvre et le Marais.

J’irai bien aussi visiter ou revisiter Aix en Provence, Sète, Avignon, Arles et Marseille ( que je ne connais pas )

003 025 001

 

La gare est à deux pas !

Et au printemps je choisirai un citronnier pour mon petit balcon ( qui j’espère sera refait d’ici là ).

En attendant je ferai ma cure de jus de citrons avec ceux du citronnier de maman : j’ai appris plein de choses sur ce merveilleux fruit sur le site d’une herboriste rencontrée au marché : l’or des plantes .

Bon ceci dit si vous voulez vraiment faire une cure de citrons il vous faut un verger entier !

Mais bon un par jour ce sera déjà bien !

038

003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme vous le voyez j’ai plein de choses en tête !

Bien sur je vais continuer à chiner pour remplir mes deux boutiques et pour mon plaisir aussi !

Retrouvez moi chez Des Ailes de Papier : ma boutique en ligne

005

et sur Ebay : ma boutique ebay

001

 

 

 

BONNE RENTRÉE A TOUS 

 

BONNE ANNÉE 2015

 

005

 

 

JE VOUS SOUHAITE UNE TRÈS BELLE ANNÉE 2015

que cette année vous apporte d’abord la santé puis tous ces petits bonheurs qui font notre quotidien et qu’il faut apprendre à savourer !

avec une pensée affectueuse pour toutes celles et ceux qui ont perdu un être cher cette année ou ont connu de durs moments .

003

Et comme c’est le premier du mois et le premier jour de l’année, je me devais de reprendre le papotage chez Patricia !

papotage

Je vous convie donc devant ma boisson préférée et le meilleur moment de la journée, à mon avis, le thé !

012-002

Je vous annonce une bonne nouvelle : j’ai enfin signé pour l’achat de mon appartement à Nîmes !

006-008

Maintenant en avant pour quatre mois de travaux !

Ensuite, j’ai beaucoup chiné depuis mon arrivée dans le Sud ! Déjà quatre mois !

Tout d’abord, j’ai trouvé cette très belle clé chez Villa Saint Ange : la merveilleuse brocante en ligne de Domie ! Et la plaque émaillée de cette clé correspond à l’endroit où se trouve mon appartement ! Jolie trouvaille, non ?

J’ai également chiné cette très belle théière et cette tasse d’une exquise fragilité : chez Emmaüs .

011-003

Il faut dire qu’ici j’ai beaucoup de chance : nous allons chez Emmaüs avec Maman au moins deux fois par semaine et nous ne rentrons jamais bredouilles et puis il y a les Puces de Lunel et en été beaucoup de brocantes et de vides greniers et bien sur, à Lunel, il y a aussi mon antiquaire préférée !

Je ne vais pas vous citer toutes mes chines ! Si ???

Non, non, parce que vous seriez vertes !

Oh ! Si, je vous assure !!!

Bien sur il y a eu mon candélabre d’église :

040

Mais aussi un mannequin taille de guêpe, un globe de mariée complet , cinq ou six théières, quelques draps brodés, des chapelets, des livres anciens, des cadres, j’arrête ?

Oui, je pense que ce sera mieux pour votre moral !

Et puis qu’en même, tiens ma dernière chine : à Paris au Village Saint Paul : un joli médaillon en métal à 5 euro je le précise parce que ce village d’antiquaires a la réputation d’être particulièrement cher ! Et bien surveillez les dates des brocantes qui s’installent deux ou trois fois par an, voir plus, dans ces belles cours anciennes !

002

JE NOUS SOUHAITE A TOUS DE BELLES CHINES POUR 2015 !

Il ne me reste plus qu’à vous laisser avec Norma qui vous souhaite aussi une bonne année 2015 !

photo (8)

La passion des roses

 

Le premier du mois nous papotons chez Patricia du blog Chemin de tables et de photos :

 

entree libre22

Pour moi le moi le mois de Juin c’est le mois des roses : mes fleurs préférées !

J’aime les roses roses très pâles comme délavées par les gouttes de rosée .

034

La rose-thé

La plus délicate des roses
Est, à coup sûr, la rose-thé.
Son bouton aux feuilles mi-closes
De carmin à peine est teinté.

On dirait une rose blanche
Qu’aurait fait rougir de pudeur,
En la lutinant sur la branche,
Un papillon trop plein d’ardeur.

Son tissu rose et diaphane
De la chair a le velouté ;
Auprès, tout incarnat se fane
Ou prend de la vulgarité.

Comme un teint aristocratique
Noircit les fronts bruns de soleil,
De ses soeurs elle rend rustique
Le coloris chaud et vermeil.

Mais, si votre main qui s’en joue,
A quelque bal, pour son parfum,
La rapproche de votre joue,
Son frais éclat devient commun.

Il n’est pas de rose assez tendre
Sur la palette du printemps,
Madame, pour oser prétendre
Lutter contre vos dix-sept ans.

La peau vaut mieux que le pétale,
Et le sang pur d’un noble coeur
Qui sur la jeunesse s’étale,
De tous les roses est vainqueur !

 Théophile Gautier 
007 006 005 004 003 002 001
les rosiers du Palais Royal
J’aime par dessus tout le Pierre de Ronsard : un rosier magnifique avec de lourdes fleurs :
121

Mignonne, allons voir si la rose

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

Pierre de Ronsard
016-002
Toutes ces délicates corolles de pétales à peine rosés offrent une parure d’exception à ce fier arbre :
029
028 024 014 013 012 011
010-006 0182
012-004
J’ai aussi un petit coup de cœur pour ce magnifique rosier qu’est le Plume d’ange :
040-003
Je suis heureuse quand je peux chiner un bel objet avec des roses éternelles, celles qui me tiendront compagnie le reste de l’année en attendant mon mois préféré : le mois qui m’a vu naître aussi : coïncidence ? Vous croyez ?
0231 0044 022-002 010 008-005
0152
JE VOUS SOUHAITE UN MOIS DE JUIN TOUT EN NUANCES DE ROSE
015-003

Si Versailles m’était conté

Chose promise, chose due !

Pour notre rendez vous du papotage du premier du mois chez Patricia voici les photos de ma balade à Versailles en belle compagnie.

 

entree libre22

 

Vendredi dernier j’avais rendez vous pour une visite privée des jardins et bosquets de Versailles : une visite merveilleuse !

003

Photo prise cet automne : par beau temps .

 

Versailles a pour moi une ambiance très spéciale : on ne sait pas si, au détour d’une allée, on ne va pas croiser le fantôme d’une jolie silhouette égarée cherchant sa reine .

 

Bienvenue à Versailles :

 

126

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

125

122

 

 

 

 

 

 

 

124 123

 

 

 

 

 

 

 

 

Contournons le château par sa droite pour rejoindre l’entrée des jardins :

016 015 013 012 011 010 009 008 005 004

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêtons nous quelques instants pour admirer la perspective :

021 018

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et laisser notre regard errer :

025 024 023 020 019

Découvrons « l’araignée » du bassin de Latone en restauration cette année : à découvrir sur le magnifique site du château .

022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Reprenons notre promenade vers les bosquets :

026

028 027

 

Avec sa clé magique, Floriane, notre fée des jardins, nous ouvre les grilles une à une :

 

Le bosquet des trois fontaines :

035

033

 

 

 

 

 

 

 

029 031

 

 

 

 

 

 

 

038 037 036 030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La grotte de Téthys :

039 042 041 040

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bassin de Bacchus :

050

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

053

052 051 049 048 047 046 044

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Encelade :

054

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

056

064 063 062 061 060 059 058 057 055

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’arrivée en bas des jardins avec la vue sur le château et le bassin d’Apollon :

068

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

070

069 067 066

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le bosquet de la Colonnade :

073 072 071

 

074

Le bosquet de la Salle de bal :

093 091 089 088 087

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout au bout du jardin : les rares fleurs de Versailles : en effet les jardins à la française de Le Notre n’ont pas de fleurs ! Sauf en face des appartements des nourrices des enfants royaux qui voulaient les admirer de leurs fenêtres.

077 076 075

 

 

Et enfin « le clou du spectacle » : la visite de l’Orangerie :

114

095 094

 

 

 

 

 

 

 

103 102 101 100 099 098 096

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

104 113 112 111 110 107 106 105

Enfin la vue de l’Orangerie de l’escalier menant au château :

121

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

120 119 118

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les marques sur le sol sont les emplacements des orangers quand ils sont dehors : au centimètre près vu leur nombre !

Voilà la promenade est finie !

Pour moi elle a été magique et inoubliable .

et pour vous ?

 

125

 

Je vous signale la parution ( gratuite) d’un journal :

Il s’agit du semestriel LES CARNETS DE VERSAILLES  qui présente l’actualité du Château de Versailles et qui est une petite merveille !

Le dernier numéro vient de paraître :

001-001

 

Et vous souhaite un joli premier mai !

011

Papotage du 1er Avril

C’est le premier du mois !

Le jour de notre rendez vous dans le salon de Patricia :

entree libre22

Je vous emmène dans les appartements Napoléon III du Palais du Louvre au moment du coucher du soleil :

046

045 044

050

Les derniers rayons du soleil jouaient avec les ors des boiseries pour créer une ambiance magique :

049

047

053 052

051

058

057 055 054

060

061

064 063 062

059

070

069 067 066065

075

074 073 072

071

Le soleil s’est couché, refermons la porte tout doucement :

077

Un petit ange veille :

076

 

 

Les mystères du Louvre

 

Au Louvre le jour les touristes passent

Devant la Joconde, en cohortes lasses.

Ils viennent d’Albi, d’Oxford, de Tokyo.

Pour photographier statues et tableau,

Ils ont pris l’avion, le train, le bateau,

Les Anglais le ferry de Douvres,

Pour venir au Louvre.

 

Au Louvre la nuit, des ombres s’enlacent,

Statues et portraits ont quitté leur place,

Bourgeois de Chardin, nymphes de Corot,

Paysans et marquises de Watteau,

Les chevaliers ont laissé leurs chevaux,

Ils sont tous là quand le bal s’ouvre

Chaque nuit au Louvre.

 

Quand sonne minuit,dans les grandes glaces,

A travers le temps, à travers l’espace,

Bergers, empereurs, seigneurs ou Pierrots,

Dansent les reflets, brûlent les flambeaux,

Et quand passe la Vénus de Milo,

Les rois eux-mêmes se découvrent,

Au grand bal du Louvre.

 

Quand l’aube revient, les couples s’effacent,

Au petit matin, hélas, quoi qu’ils fassent,

Les naufragés retrouvent leur radeau,

Chacun son cadre et chacun son tableau.

A peine sur vous, si vous venez tôt,

Une paupière qui s’entrouve,

Le matin au Louvre.

Jacques Charpentreau

 

001

Ma version NAP III !

Le Premier du mois

Nous voici de nouveau un premier du mois chez Patricia :

 

entree libre22

 

 

Je voudrai rendre hommage aux grands mères puisque demain c’est la fête des grands mères.

Je n’aime pas particulièrement ce genre de fête parce que je pense que nous n’ avons pas besoin d’un jour pour fêter les gens que l’on aime.

J’ai des souvenirs merveilleux avec ma grand mère : elle se faisait faire ses manteaux chez un tailleur pas très loin de mon école : un endroit magique et féerique  pour une petite fille !  Je me souviens des thés chez Franck et Fils le mercredi, la visite de l’expo Fabergé aux Arts Décoratifs, les mercredis du Louvre, les promenades dans Paris, les déjeuners délicieux préparés avec amour!

J’ai de nombreux objets lui appartenant qu’elle m’offre petit à petit comme les petits cailloux du Petit Poucet : sa couronne de mariée, sa robe de petite fille et la photo qui la représente dedans, son service en porcelaine de Limoges et plein d’autres « petites choses » qui me sont très précieuses !

065 064 063 062 061 059 007 006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

034_modifié-3 018 009 004 003 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma grand mère a pansé mes petits bobos de petite fille, m’a consolé de mes gros chagrins et m’a permis de devenir une part de ce que je suis!

Je lui en serai toujours reconnaissante !

Pour moi ce sera tous les jours la fête des grands mères !!!

246

Bloc cœur : ICI 

 

BONNE FÊTE A TOUTES LES GRANDS MÈRES 

Pour Amartia :

logo amartia

Ma petite Norma très fatiguée ! Quel endroit confortable pour une petite sieste !

001-002

Papotage du Premier du mois

Le premier février pointe le bout de son nez frileux et nous convie au papotage chez Patricia du blog Chemin de tables et de photos :

entree libre22Aujourd’hui je vous parle d’un livre :

 

024

J’ai d’abord aimé son format peu conventionnel, puis l’image de sa couverture, puis le titre  » La chimie des larmes » et enfin les quelques mots en quatrième de couverture :

« Le nouveau roman de Peter Carey fait dialoguer deux voix et deux destins. Séparés par plus d un siècle, deux êtres fous d amour et de chagrin poursuivent le même but : alors qu en 1854, Henry Brandling cherche un horloger capable de construire un jouet mécanique qui guérira son fils, en 2010 Catherine Gehrig affronte la mort de son amant secret en restaurant le même automate. Reliés par des carnets (que l un écrit et que l autre lit) et par leurs interrogations sur la mort, l amour et la technique, ces deux personnages émouvants découvrent progressivement que ce jouet mécanique recèle des mystères bien plus grands. La Chimie des larmes est un grand roman sur la force créatrice et sa participation à notre capacité de résilience. »

 

024-001

 

Je l’ai ouvert comme une boite précieuse très fragile et délicate en lisant les mots un par un comme on égrène un chapelet.

Oui cela peut vous semblez bizarre mais je suis une lectrice « en diagonale » capable d’avaler un livre entier en une journée.

Mais celui ci je voulais le savourer, en déguster chaque mot pour en profiter le plus longtemps possible.

J’ai même cherché un marque page, moi qui n’en utilise presque jamais, pour ne rien perdre de ces pages présentant peut être un long temps de lecture.

J’ai trouvé dans ma table de chevet une petite enveloppe de ce papier cristal qui crisse sous les doigts avec un beau papillon, celle qu’Aurélia m’avait glissée dans mes achats à sa boutique éphémère. Peut être un signe me direz vous ? Pourquoi pas ?

002

J’ai été touchée par ce livre dès les premières pages quand la narratrice parle de son grand père horloger qu’elle regardait travailler. Cette histoire est un écho à la mienne : mon grand père réparait des montres à ses heures perdues et je me souviens l’avoir accompagné au fond de courettes d’immeubles anciens du Carreau du Temple à Paris.

Je me souviens d’une sombre petite boutique avec des murs entiers de minuscules tiroirs renfermant des verres de montre. C’était rue Pastourelle : quel joli nom !

J’y retourne de temps en temps, dans un grand hôtel particulier, au fond d’une cour où je trouve de merveilleuses estampes de laiton pour mes créations de bijoux et je remémore ces merveilleux moments passés avec mon grand père.

Pour en revenir à ce livre qui m’a fait replonger dans mes souvenirs, j’ai été tout de suite entraînée dans cette histoire mais il n’est pas facile à lire : certaines phrases sont tortueuses parfois difficile à saisir dès la première lecture.

C’est un livre à goûter à petites bouchées.

Je l’ai aimé, vous vous en doutez puisqu’il m’a touché mais il ne m’a pas laissé une marque indélébile comme certains autres livres que j’ai lu et que je peux relire avec bonheur.

 » La chimie des larmes  » . Peter Carey . Actes Sud

024-001

Quoique vous lisiez en ce moment, je vous souhaite de bonnes lectures dont vous pouvez me laisser les titres ?

En ce moment je lis  » Le parfum de ces livres que nous avons aimés  » de Will Schwalbe aux Editions Belfond dont voici une citation que je pense va vous toucher :

035-001

 » Pour nous tous, il [ Bob ] est la parfaite illustration de la certitude qu’on peut être parti mais rester à jamais présent dans la vie de ceux qui vous ont aimé, à la manière dont vos livres favoris vous accompagnent toute votre vie, quel que soit le moment où vous les avez refermés pour la dernière fois. »

037-001

 

Joli trombone et étiquettes offertes par Monica du blog Atelier Armande

JE VOUS SOUHAITE UN BON WEEKEND DE LECTURE

061-002

 carte chez Des Ailes de papier : ici

Premier papotage de l’année 2014

 

Tout d’abord je vous souhaite plein de belles choses pour 2014 et beaucoup de bonheur !

Installons nous pour papoter chez Patricia :

entree libre22

Je me suis replongée dans une année de photos pour vous .

Je vous offre un thé ? ou un café ?

 

021 018 014034

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai choisi ces fleurs pour vous, pour donner de la couleur aux journées tristes, pour vous faire plaisir, pour colorer vos rêves et apporter la joie :

 

224

013

 

 

 

 

 

 

142077 007 024 014 051 010 011 013 023 086

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

087

 

 

 

 

 

 

 

 

007-001 062

 

 

 

 

 

 

 

030 034

 

 

 

 

 

 

 

 

021

007

 

 

 

 

 

 

 

 

032 023

 

 

 

 

 

 

 

 

108 119

 

 

 

 

 

 

 

 

JE VOUS SOUHAITE UNE TRÈS BELLE ANNÉE 2014

113