Une année avec vous !

 

MERCI DE VOTRE PRÉSENCE, DE VOS COMMENTAIRES ET DE VOTRE FIDÉLITÉ

002

 

 

Mon année 2016 en images :

Janvier tout en lumières, transparences et reflets dorés :

2016-01-03

 

Février : ciel bleu à Paris et à Montpellier :

2016-03-03

 

Mars : Grisaille à Paris et explosion de couleurs au Sud !

2016-03-12

 

Avril  : Printemps en rose à Paris et à Nîmes !

2016-04-04

 

Mai : Premières chines et moments sacrés !

2016-05-25

 

Juin : Balades et fruits de saison !

2016-06-26

 

Juillet : Recherche de la fraîcheur !

2016-07-03

 

Août : balades et dégustation

2016-08-14

 

 

Septembre : Escapade parisienne :

2016-09-26

 

 

Octobre : à la recherche de l’automne :

2016-10-29

 

Novembre : un voyage magique !

nimes

 

Décembre : c’est Noël !

2016-12-10

 

JE VOUS SOUHAITE DE BELLES FÊTES 

BISOUS129

Lupus

Antiblues nous a proposé comme thème du 20 du mois le thème du péché.

Voici la première version que j’ai écrite avant celle plus légère du post précédent.

En y réfléchissant bien j’ai décidé de le publier aussi parce que parfois il faut  parler des choses qui font mal.

Donc parlons de nos péchés !

Je me suis dit que caches tu de toi ?

La réponse est simple : ma maladie ! Certaines le savent bien sur mais j’ai un lupus systémique : un mot barbare pour une maladie pénible qui se traduit surtout par une fatigue constante, entre autres joyeux maux !

Je ne vous écrit cela que parce qu’en lisant un texte un jour je me suis dit que peut être en parler aiderait les autres et un peu moi par la même occasion :

il est difficile de vivre avec une maladie invisible d’où mon principal  » péché  » !

JE SUIS UNE MENTEUSE INVÉTÉRÉE !

et parfois une grande comédienne : je fais comme si …

014-001

Ce texte, le voici , il est très long, j’ai essayé de le raccourcir au maximum :

« La Théorie des cuillères  » ou  » Mais vous n’avez même pas l’air malade ! »

Ma meilleure amie et moi étions sorties pour le souper et nous bavardions. (…) Nous n’étions jamais sérieuses et passions notre temps à rire et à nous amuser.Comme il était l’heure de mes médicaments (…)  Elle m’a demandé, à brûle-pourpoint, comment je me sentais avec mon Lupus et ce que ça faisait d’être malade. Ça m’a surprise. Non seulement parce qu’elle posait cette question, comme au hasard, mais surtout parce que je croyais qu’elle connaissait tout ce qu’il y avait à savoir au sujet du Lupus. Elle m’accompagnait chez le médecin, elle me voyait marcher avec une canne, elle m’avait vue vomir dans la salle de bain. Elle m’avait vue pleurer de douleur…

Qu’y avait-il de plus à savoir? (… )Je pensais qu’elle connaissait déjà la définition médicale du Lupus. Alors, elle m’a regardée avec une expression que chaque personne malade connaît trop bien, le visage de la curiosité pure au sujet de quelque chose qu’une personne bien portante ne peut vraiment comprendre. Sa vraie question était ce que je ressentais, pas physiquement, mais ce que c’était d’être moi, d’être malade.

Comme j’essayais de me composer une attitude sereine, j’ai regardé la table pour trouver de l’aide ou au moins, pour gagner du temps pour réfléchir à la réponse que je lui donnerais (…) J’ai rapidement pris toutes les cuillères qui se trouvaient sur la table… J’ai aussi pris toutes les cuillères des tables avoisinantes! Je l’ai regardée droit dans les yeux et j’ai dit : « Voici, tu as maintenant le Lupus ». Elle m’a regardée d’un drôle d’air, décontenancée, comme n’importe qui aurait pu l’être si on lui avait donné un bouquet de cuillères! (…) Je lui ai alors expliqué que la différence entre être malade et être en santé tient dans le fait de devoir faire des choix ou d’avoir constamment à penser à des choses dont les autres n’ont pas à se soucier. Les gens en bonne santé ont le luxe d’une vie sans ces choix, un cadeau que la majorité des gens tiennent pour acquis et dont ils n’ont pas conscience.La plupart des gens, particulièrement les jeunes, commencent leur journée avec une montagne de possibilités, sans s’y arrêter, et l’énergie de faire tout ce qu’ils désirent. Pour la plupart, ils n’ont pas à se soucier des effets de leurs actions (…)

Je lui ai demandé de compter ses cuillères. Elle a demandé pourquoi et je lui ai expliqué que quand on est en santé on croit avoir en sa possession une réserve éternelle de « cuillères ». Cependant, comme tu dois maintenant planifier ta journée, tu dois savoir exactement combien tu as de « cuillères » en main en partant. Et cela ne garantit pas que tu n’en perdras pas en cours de route, mais au moins, cette donnée aide à savoir où tu te situes au début de la journée. Elle a compté douze « cuillères ». Elle a ri et dit qu’elle en voulait plus. J’ai dit non et j’ai su tout de suite que ce petit jeu allait fonctionner, car elle a paru déçue, et nous n’avions même pas encore commencé.

Depuis des années, je voulais moi aussi avoir plus de « cuillères » et je n’ai toujours pas trouvé le moyen d’en avoir plus, alors pourquoi lui en aurais-je donné à elle? Je lui ai aussi conseillé de savoir en tout temps combien elle en avait et de ne pas les laisser tomber, car elle devait toujours se souvenir qu’elle avait le Lupus.Je lui ai demandé de dresser la liste de toutes ses tâches de la journée, en incluant même les plus simples. En listant les tâches quotidiennes, ou les choses amusantes à faire, je lui ai expliqué comment chacune lui coûterait une cuillère.

Alors qu’elle alla directement à la tâche de se préparer pour aller travailler comme étant sa première étape du matin, je l’ai arrêtée et lui ai retiré une cuillère. Je l’ai presque étouffée. J’ai dit : « Non! Tu ne peux pas “juste” te lever! Tu dois faire un effort pour ouvrir tes yeux et réaliser que tu es déjà en retard. Tu n’as pas bien dormi la nuit précédente. Tu dois te sortir péniblement du lit et ensuite, tu dois manger avant de faire quoi que ce soit d’autre, parce que si tu ne manges pas, tu ne pourras pas prendre tes médicaments, et si tu ne prends pas tes médicaments, tu devras alors renoncer à toutes tes “cuillères” de la journée et pour le lendemain! »Je lui ai rapidement pris une cuillère et elle a réalisé qu’elle ne s’est pas encore habillée. Prendre sa douche lui a coûté une autre cuillère (…)

Toutes ces petites choses, si tôt dans la journée, auraient facilement pu lui coûter plus qu’une cuillère, mais j’ai voulu lui donner une chance. Je ne voulais pas lui faire peur trop rapidement. S’habiller lui a coûté une autre cuillère. Je l’ai arrêtée et ai divisé toutes les autres tâches pour lui démonter qu’on doit s’attarder à chaque petit détail de la vie. Tu ne peux pas simplement mettre n’importe quel vêtement quand tu es malade. Je lui ai expliqué que je dois choisir mes vêtements en fonction de mon état : si mes mains sont douloureuses aujourd’hui, je ne porterai pas quelque chose qui a des boutons. Si j’ai des ecchymoses sur les bras, je porterai des manches longues (… )

Ensuite, j’ai expliqué à mon amie qu’elle devait maintenant choisir les activités du reste de sa journée avec parcimonie, car lorsque les « cuillères » ont disparu, elles ne reviennent pas! Il arrive qu’on puisse emprunter les cuillères du lendemain… mais il faut penser combien demain sera difficile, car il y aura encore moins de « cuillères ». Je devais aussi lui expliquer qu’une personne malade vit toujours avec cette pensée que le lendemain pourrait apporter un rhume ou une infection, ou nombre de choses potentiellement dangereuses pour elle. Alors, on ne veut pas être à court de « cuillères », parce qu’on ne sait pas quand on en aura vraiment besoin (…)

Nous avons poursuivi avec le reste de la journée et elle a lentement appris que sauter un repas lui coûtera une cuillère, tout comme rester debout dans le train, ou même travailler trop longtemps à l’ordinateur sans pause. Elle a été forcée de faire des choix et de voir les choses différemment  Ensuite, je lui ai dit qu’il était maintenant 19 h seulement… et qu’elle avait le reste de la soirée, avec sa « cuillère », qu’elle pouvait faire quelque chose de plaisant, ou faire le ménage de son appartement, ou autre chose, mais qu’elle ne pouvait pas tout faire.

Mon amie exprime rarement ses émotions. Alors, lorsque j’ai vu à quel point elle était bouleversée, j’ai compris qu’à son tour elle avait compris. Je ne voulais pas la troubler, mais j’étais heureuse de penser que peut-être, finalement, quelqu’un me comprenait un peu. Elle avait des larmes dans les yeux quand elle m’a demandé doucement : « Christine, comment fais-tu? Fais-tu vraiment ça tous les jours? » J’ai expliqué que certains jours étaient pires que d’autres, et que certains jours, j’avais plus de « cuillères » que d’autres. Mais ça ne disparaîtra jamais et je ne peux pas vivre sans y penser.

Je lui ai tendu une cuillère que j’avais gardée en réserve. Je lui ai dit simplement : « J’ai appris à vivre ma vie en tentant d’avoir une “cuillère” supplémentaire dans ma poche, en réserve. Il faut toujours être prêt. » (… ) Je voulais qu’elle comprenne que tout ce que les autres font est facile, mais que pour moi, chaque chose est divisée en une multitude de petites tâches à accomplir. Je dois penser à la météo, à ma température, et la journée entière doit être planifiée avant même que je puisse attaquer la moindre tâche. Alors que les autres personnes peuvent faire les choses simplement, je dois attaquer et faire un plan, comme si j’étais une stratège planifiant une guerre. C’est dans cette façon de vivre que réside la différence entre être malade et être en santé.

Il y a cette belle habileté de ne pas avoir à penser et pouvoir agir. Je m’ennuie de cette liberté. Je m’ennuie de ne pas avoir à compter mes « cuillères ».Ensuite, nous avons parlé de nos émotions et nous en avons discuté encore un peu. Et j’ai senti qu’elle était triste. Peut-être avait-elle vraiment compris? Peut-être avait-elle réalisé qu’elle ne pourrait jamais dire honnêtement qu’elle comprenait vraiment? Au moins maintenant, peut-être qu’elle ne se plaindrait plus lorsque je ne pouvais pas sortir le soir, ou parce que je n’allais jamais chez elle et qu’elle devait toujours venir chez moi. Je lui ai fait un câlin et nous sommes sorties du restaurant.

Il me restait cette cuillère dans ma main et je lui ai dit : « Ne t’en fais pas. Je vois ceci comme une bénédiction. Je suis forcée de penser à tout ce que je fais. Sais-tu combien de “cuillères” les gens gaspillent chaque jour? Dans ma vie, il n’y a pas de place pour du temps perdu, pour des “cuillères” gaspillées et j’ai choisi de passer ce temps avec toi.  »

 

034

 

Je vous ai fait découvrir ce texte pour vous faire comprendre combien il faut savoir apprécier chaque petite chose de la Vie et ça s’arrête là je n’en reparlerai plus . Je ne veux pas être plainte ça ne me sert à rien.

Pour ma part, j’essaye de voir de la beauté et de la poésie dans toutes choses …

121

 

 

Et comme je vois toujours de l’humour dans tout j’ai décidé de vous montrer mes cuillères, parce que certes ma vie se compte en cuillères mais tant qu’à faire qu’elles soient jolies !

005-001

004 003 001

 

Je ne suis pas sur que c’est ce que cherchait notre ami Antiblues en donnant ce thème !

Les couleurs de mon âme

Pour ce mois de juin je vous ai proposé pour notre défi du 20 un thème sur

 

LES COULEURS

Pour ce qui est de s’habiller,

je reviens toujours à mes deux amours : le noir en hiver et le blanc en été !

042 039

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait je serai très Chanel ( si je le pouvais ! )

012

 

J’aime les tenues classique et chic : un peu comme les tenues des élégantes dans la série Hercule Poirot ! Vous voyiez les grands pantalons larges à taille haute, les blouses avec des grands cols, les mousselines et les perles ? Bon vous y êtes !

Evidemment il y a le rêve et la pratique !

moi à la plage

 

image Facebook

Chez moi cela donne çà :

013

Une petite veste arrangée à ma façon avec des dentelles anciennes portée avec un caraco de broderies anglaises !

Mais parfois, j’ai des coups de folie , des envies irrésistibles de rose, de vert ou d’indigo !

 

2014-07-28En décoration ,

j’aimerai créer une pièce consacrée à une couleur avec quelques petites touches d’autres bien sur !

Pour ma chambre, j’aime le vert opaline : un vert légèrement teinté de bleu pâle :

2014-02-24

 

Pour mon salon ? Du jaune lumineux, généreux, soyeux :

134

0061

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais je n’ai pas encore très bien défini toutes mes envies !

Je n’oublierai pas cependant mes bleus et blancs !

bleu8

 

Et peut être aussi des touches plus colorées : juste un soupçon !

031 029

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’image de ces motifs cachemires que j’aime tant :

0141

017 016 015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour finir ma collection de porcelaines prendra sa place ou plus exactement ses places dans toutes les pièces :

033

007

 

 

 

 

 

 

 

 

et puis quelques touches de blanc ou d’ivoire , de beige très clair :

0291

0101

 

 

 

 

 

 

 

 

En résumé voici les couleurs de mon âme :

2013-05-24

 

Mais ces couleurs ont des nuances comme mes sentiments, comme mes émotions, mes envies et mes rêves ?

Et vous quelles sont vos couleurs ?

Vous pouvez retrouver ce défi du 20 chez

L’œil et la main 

Passiflore

Tout douce mans

Ficelles et chiffons

Les bidouilles à Kiki

Soene aux mots passants

Les bricoles de Dame Uranie

Les petites créas de Vonnette

Calinquette 

Antiblues !

Bloguiblogons

Les mots autographes

N’hésitez pas à me dire si je vous ai oublié !!!

ET SURTOUT RIEN NE VOUS EMPÊCHE DE PARTICIPER SI LE THÈME VOUS PLAIT !

 

 

Quelques petites questions

 

Clara du blog Mon Esperluette m’a gentiment demandé de répondre à quelques questions.

 

 

1. Par jour, combien de temps passez vous sur votre ordinateur ?

Quatre ou cinq heures : je travaille avec mon ordinateur pour embellir mes deux boutiques Des Ailes de Papier et Ebay.

Mais j’ai de l’aide !

0091

2. Comment est venue l’idée de créer votre blog?

En voyant tous vos jolis blogs !

Pourquoi pas moi ?

3. Votre ou vos préférence(s) en couture ?

Je ne sais faire qu’une seule chose en couture : un modèle de pantalon en lin très large avec un élastique à la taille ! je m’en refais deux ou trois chaque été !

4. Quelle est votre dernière direction de vacances ?

Je pars dans le Midi entre Nîmes et Montpellier dans deux semaines.

0_0

La glycine dans le jardin de maman

5. Quelle est votre plus belle qualité ?

La modestie ?

6. Et votre pire défaut ?

Je suis têtue !

Attention, je n’ai pas dis de mauvaise foi !

7. Lorsque vous recevez un commentaire sur votre blog, y répondez vous toujours ?

J’essaye ! en privilégiant toujours la réponse sur le blog de la personne qui m’a écrit : je trouve que la moindre des choses est d’aller voir ce qu’elle fait !

J’ai parfois des ratés si je ne le fais pas de suite … excusez moi !

8. Aimez vous les vacances ?

Non parce que je voudrai emmener ma maison sur mon dos !

053

 

Bien sur en emportant des malles, des valises, des sacs et des boites à chapeaux bref un camion entier je réfléchirai !

 

9. Le dernier cadeau que l’on vous a offert ?

Un très beau mug que m’a envoyé une gentille copinaute : Iris du blog Sous mon arbre une délicieuse personne

002

006 003 002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a eu la très bonne idée de faire imprimer ce ravissant petit tableau que j’avais présenter sur mon blog !

Et Katia do blog Le Chat peint vert m’a offert de très jolis papillons en remerciement des boutons que je lui ai envoyé et une ravissante carte avec la photo de Norma !

012 013 014

 

 

10. Votre dernière lecture ?

Je suis une grande lectrice de romans policiers, le dernier que j’ai lu c’est Volte- Face de Michael Connelly.

J’aime particulièrement les livres de Martha Grimes.

 

11. Allez vous continuer la chaîne des nominations Liebster Award ?

Non parce que je crois que ce questionnaire a déjà fait le tour de tout le monde!

 

Voilà !

J’espère que mes réponses vous ont plu et fait un peu sourire !

 

030

 

 

BELLE FIN DE JOURNÉE

 

 

 

C’est mon anniblog !!! j’ai un an !

 

Je n’en reviens pas !

Déjà un an de petits billets à vous faire partager, de photos à vous faire découvrir, de mises en scènes à créer, de papotages et de belles rencontres …

Je suis tous les jours plus heureuse de découvrir vos commentaires et de savoir que vous me lisez. Même si vous ne laissez pas de petites phrases je sais que vous êtes là en silence …

Je vous remercie de votre fidélité et de votre amitié !

 

 MERCI

Le  28 Avril 2012  je vous ai montré cette photo :

 

0032-768x1024

 

en vous parlant d’un rébus à résoudre !

Il est temps de vous donner la solution !!!

Tous les détails de cette photo vous dévoilent tous mes petits secrets, enfin certains !

J’aime la brocante mais çà je crois que vous avez vite compris !

J’aime le thé et je fais collection de théières et de tasses à thé : çà aussi vous commencez à le savoir.

J’aime les anges et les chats, les roses, les dentelles et le linge ancien.

Je fais aussi collection d’ombrelles, de lunettes anciennes, de chapelets, de boites en bois, de livres et d’épingles à chapeaux.

Je crée des bijoux et je suis attachée aux souvenirs du Passé comme cette photo de mon arrière grand mère que je n’ai pas connue.

Et …j’aime créer des histoires à travers mes mises en scéne !

 

 

054

 

 

Etes vous prêts pour fêter cet anniversaire avec moi ?

Je vous propose un jeu : montrer moi qui vous êtes !

Avec une mise en scène, une photo ou quelques lignes pour vous définir à travers vos objets préférés ou ce que vous appréciez le plus!

L’important c’est de partager avec moi vos goûts !

Bien sur je vous demande de partager l’info sur vos blogs ou/et Facebook et de me mettre un commentaire avec votre souhait de participer !

Ensuite vous n’aurez plus qu’à publier sur vos blogs votre participation sans oublier de me prévenir bien sur ( dans un commentaire ou dans un email comme vous voulez ).

Vous avez jusqu’au 28 Mai pour participer et ensuite SURPRISE !!!

Surtout amusez vous !!!

Non Norma ne viendra pas vous apporter de cadeau … non mais !

Bon si vous insistez !

Peut être une photo dédicacée !!!

Je vous offre une photo de mon lilas banc : il pousse dans une petite jardinière sur un rebord de fenêtre :

014

 

Merci Sara

Sara du blog Tinta Cirera m’a gentiment demandé de répondre à 11 questions sur moi !

Elle ne manque jamais un seul de mes billets et je veux donc lui faire plaisir !

Je vais prendre ma plus belle plume pour lui répondre :

021

   §

  1-Qu’est-ce qui t’as donné l’envie de créer ton blog ?

§

J’ai visité pendant plus d’un an beaucoup de blogs et j’ai découvert de jolis univers puis de belles personnes. Et quand j’ai ouvert ma boutique en ligne le blog m’est apparu comme une évidence et puis, petit à petit, je me suis prise au jeu de faire des mises en scène, des belles photos pour vous parler de tous ces petits bonheurs quotidiens en plus des objets que je vends.

Et je ne peux plus m’en passer !!!

 033  §

  2-Quelle est la destination de tes prochaines vacances ?

§

Le Sud   DSCN5755

§

3-Une chose ou une personne que tu admires et pourquoi ?

§

Les écrivains .

Avoir le pouvoir des mots, la folie des verbes, la faculté de transporter tout un chacun dans un monde imaginaire où il se sent bien, où il se sent unique !

Je rentre dans un livre comme je rentre dans une pièce à la différence que le livre peut changer ma vie …

 

 §

4-Si tu devais changer de métier pour un jour, une semaine, ou la vie, lequel choisirais-tu ?

§

 

Créatrice de mode ! pour trouver des vêtements que j’aime vraiment !

181 (2)

 Petit carnet en vente chez Des Ailes de Papier

§

5-Plutôt rêveuse ou plutôt les pieds sur terre ?

 

§

J’ai la tête dans les étoiles mais les pieds bien ancrés sur terre avec quelques fois des petits dérapages complètement contrôlés !

 

P1030960

 

§

 

  6-Un endroit en France que tu aimes ?

§

Paris sera toujours Paris !

 

021

§

 

  7-Un endroit à l’étranger que tu aimes

§

J’aimerai voir Venise un jour !

 

Venise 2006 Tableau de ma tante qui a eu le bonheur d’y aller.

 

§

  8-Quel est le style de ton intérieur ?

§

Le mien !

Des choses qui ont une âme et une histoire à raconter : de l’ancien, du moderne, un zeste de folie ( et de bazar ), des roses, beaucoup de livres, des dizaines de petites lampes comme autant de petites lueurs dans la nuit, des tableaux et des tasses, des théières et des petites choses précieuses à mes yeux, et … un chat c’est obligatoire  !

008

018§

  9-Quelle est pour toi la petite marque du moment (déco ou mode) ?

 §

Je n’aime pas les choses à la mode ou tendance et je ne regarde pas les objets ou les vêtements en fonction de leur marque !

 §

10-Quel est pour toi l’objet déco du moment ?

§

Chez moi ce sont les globes qui me permettent de créer des univers et d’en changer quand bon me semble !

002

 

§

11-Question libre. Une chose sur toi ou tout autre chose si tu veux

§

J’aurai voulu vivre à un autre siècle :

La Vie antérieure

 

J’ai longtemps habité sous de vastes portiques

Que les soleils marins teignaient de mille feux,

Et que leurs grands piliers, droits et majestueux,

Rendaient pareils, le soir, aux grottes basaltiques.

 

Les houles, en roulant les images des cieux,

Mêlaient d’une façon solennelle et mystique

Les tout-puissants accords de leur riche musique

Aux couleurs du couchant reflété par mes yeux.

 

C’est là que j’ai vécu dans les voluptés calmes,

Au milieu de l’azur, des vagues, des splendeurs

Et des esclaves nus, tout imprégnés d’odeurs,

 

Qui me rafraîchissaient le front avec des palmes,

Et dont l’unique soin était d’approfondir

Le secret douloureux qui me faisait languir.

 

Charles Baudelaire

 

 

Et puis non, finalement j’aime notre vie à cent à l’heure avec ses ordinateurs, ses téléphones,  ses machines qui font tout, le fait d’être à l’autre bout du monde en quelques heures : il faut juste savoir profiter aussi des petits bonheurs simples, savoir s’arrêter et retrouver un peu certaines valeurs  !

CARPE DIEM

 002

Vous pouvez répondre à ces 11 questions si le coeur vous en dit  !!!

JE VOUS SOUHAITE UN TRÈS BELLE JOURNÉE DE PETITS BONHEURS 

comme celui là : une balade au village suisse dans Paris hier :

un antiquaire rue Saint Paul

039

Papotage du premier du mois

039

                                        carte en vente chez Des Ailes de Papier

 

Non je ne vous fais pas un poisson d’avril !

Nous sommes le 1er Avril et c’est l’heure du papotage pour Patricia du blog Chemin de tables :

 

entree libre22

 

 

Je vous ai déjà parlé de Norma, de mes voeux pour 2013, de ma passion pour le thé et de celle pour la lecture et les livres, alors aujourd’hui je vais vous parlé de ma table de nuit !

Et oui ! Montre moi ta table de nuit et je te dirais qui tu es !

Et vous me direz ensuite quels secrets renferme la votre  !!!

La mienne est une table à ouvrages trouvée dans une brocante :

 

 

011

 

072 071

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelques détails pour mieux faire connaissance :

083 082 079 076 075 074 073 072

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec, vous l’aurez noté, l’indispensable tasse à thé ! mais celle ci est là pour la déco !

Puis mes indispensables : carnets, blocs notes, mon livre de blog ( oui j’ai un livre où je note mes idées d’articles ! ) et mes crayons !

Je note sans arrêt des idées ! j’ai beaucoup de petits carnets, vous comprenez pourquoi j’en vends : je suis ma première cliente! Je note tout ! une idée pour un collier, pour un article du blog, pour une mise en scéne à faire, etc.

Et aussi tous mes livres de poésie !

077 081 080 078

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors et vous ? Que cachez vous dans les tiroirs de votre table de nuit ?

 084

 

Les 2 carnets sont en vente dans ma boutique : chat et fleurs .

 

C’est le premier du mois ! Nous papotons !!!

 

Donc comme tous les premiers de chaque mois nous papotons avec Patricia du blog Chemin de table :

entree libre22

De quoi va t on parler ?

De ma passion des livres !

J’aime cet objet, bien sur pour la lecture mais aussi pour son aspect décoratif, pour les jolies mises en scènes que je peux construire autour.

010 014

013 008

012

009

J’aime les bibliothèques anciennes avec leurs rayonnages de merveilleux ouvrages et leurs escaliers en colimaçon, je pourrai y rester des heures à respirer l’odeur du savoir, des aventures, des voyages, des univers que renferment tous ces livres.

A ma façon, je me suis fait une bibliothèque à mon goût mélangeant mes amis les livres et des objets du passé :

006 015

016

Avez vous remarqué comme l’un des jeux favoris des enfants est de faire semblant de lire ou de faire la lecture à leurs jouets ?

089 121

043 060

078

Réédition de cartes postales anciennes : ICI dans ma boutique.

Il y a aussi le côté émotionnel d’avoir un livre ancien entre ses mains : un livre qui a vécu, qu’une petite fille a reçu à la distribution des prix :

001

ou qui a accompagné toute une vie comme une bible ou un missel :

003

Tous ces livres me parlent et me disent de ne pas les oublier …

004

Je peux prendre un livre, m’installer dans une chaise longue et lire pendant des heures :

076-001

Et puis j’aime m’installer dans un bon fauteuil, dans un coin tranquille avec un bon livre et une tasse de thé bien sur! et j’oublie le reste du monde ! Je m’évade, je m’envole, je vis une histoire qui n’est pas la mienne, parfois elle change ma vision des choses et je suis triste après le mot FIN .

005

 » Dans une journée ordinaire, il n’y a qu’un seul moment
qui me soit plus agréable que celui que je passe le soir
dans mon lit avec un bouquin avant de m’endormir :
c’est le temps passé dans mon lit, avec un livre,
le matin après mon réveil. »

Rose Chabert

Je me demande si cette dame ne me connaissait pas !!!

017

Et vous quand lisez vous?

053

Cinq petites choses à vous montrer

 

Le joli blog tenu à quatre mains l’Une et L’Autre m’a donné l’envie de vous montrer les cinq  objets de décoration que j’aime le plus et dont je ne me séparerai jamais !

Et bien c’est un vrai défi pour moi parce que j’ai tellement de choses précieuses à mes yeux ! Chaque objet a son histoire vraie ou inventée par mes soins ! J’écris dans mon grand livre de brocante leur date de naissance : leur arrivée dans mon univers écrite à l’encre violette bien sur !

045

Alors j’ai donc décidé de sélectionner cinq objets parmi ceux que j’aime le plus :

1. Mon globe de mariée chiné avec son buste en plâtre portant la couronne de mariée de ma grand mère :

 007-002

2. Le miroir trumeau de mon arrière grand mère en bois doré avec son joli noeud :

 019-001

 

3. Ma cage ancienne où aucun oiseau ne sera jamais prisonnier, au grand dam de Norma sans aucun doute :

013-001

 003-003

 

4. Mon mannequin assistante personnelle pour porter mes bijoux et vous les présenter :

011-001

 

5. Et ce joli portrait d’une dame qui lit :

016-002

 004-042

 

Pour tout vous dire : je change mes objets de place au gré de mes envies, mais parfois je  place mes bibelots au milieu de mon salon et je m’assois en rêvant à leur prochaine place.

Merci à Mireille pour cette jolie idée.

Et n’oubliez pas : ICI 

fée

 

Finalement au lieu du 28 février je vous laisse jusqu’au 3 Mars : un weekend de plus pour vous y mettre !!!

 

 

Il était une fois un beau chapeau

 

J’ai acheté l’été dernier un beau chapeau  dans une très jolie boutique parisienne : A la bonne renommée  :

 

 

Mais voilà : je ne sais pas garder les choses telles qu’elles sont, je dois les transformer, les bidouiller, les tarabiscoter, les customiser, les trafiquer, bref me les approprier…

 

Et donc après un an de réflexions, oui je ne suis pas très rapide, voici ce que j’en ai fait:

 

 

Pas beaucoup de différences vous me direz, regardez un peu mieux :

 

Ce beau ruban :

 

 

Et cette magnifique rose :

 

 

Alors toujours aussi simple ?

 

Et   LE   petit détail  :  le coeur de perle de la rose  :

 

 

J’ai aussi craqué par une création Prunelle et Bigoudi : le Léonie en blanc.

 

Je vous le montre ?

 

 

JE VOUS SOUHAITE UN BEL ÉTÉ