Prune

 

Chantal du blog Escargotine m’a posé une colle pour notre couleur de septembre : prune !!!

Oui je sais !

Je dis toujours cela et j’y arrive !

J’avais bien penser acheter un kilo de quetsches et les photographier mais j’ai vite renoncé : trop difficile de rendre la couleur réelle de ces fruits!

Donc j’ai ouvert mes armoires et furetais dans mes trésors, et voici ce que j’ai déniché pour mettre cette couleur à l’honneur :

028027

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pouvez lire un joli article sur ce livre chez notre amie Iris du blog Sous mon arbre sur son second blog Iris  » Ombre et lumière » .

029

031 030

032 033

038 036 035 034

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux cadres réalisés à mon excellent cours d’encadrement à Vincennes l’un par une très bonne amie et l’autre par moi même :

053 052

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai trouvé dans ma garde robe une jolie veste et un ravissant petit haut crée par Maman qui m’ont inspirés un collier de perles de verre que vous pourrez découvrir dans ma boutique : ICI .

039

042 041

 

 

 

 

 

 

 

 

046 045 044 043

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

051 050

 

 

 

 

 

 

 

 

Je crois que finalement j’ai réussi à relever le défi même si cette couleur n’est pas ma préférée ! Comme vous le savez j’aime le noir ! Mais j’ai un petit faible pour un mauve un peu grisé que j’essaye de reproduire quand je teins du linge.

054-001

 

BELLE JOURNÉE A TOUS

Rendez-vous au Pavillon chinois…

Collection Papiers peints. Bibliothèque Forney

 

CHINOISERIE

Ce n’est pas vous, non, madame, que j’aime,

Ni vous non plus,Juliette, ni vous,

Ophélia, ni Béatrix, ni même

Laure la blonde, avec ses grands yeux doux.

Celle que j’aime, à présent, est en Chine ;

Elle demeure avec ses vieux parents,

Dans une tour de porcelaine fine,

Au fleuve Jaune, où sont les cormorans.

Elle a des yeux retroussés vers les tempes,

Un pied petit à tenir dans la main,

Le teint plus clair que le cuivre des lampes,

Les ongles longs et rougis de carmin.

Par son treillis elle passe la tête,

Que l’hirondelle, en volant, vient toucher,

Et, chaque soir, aussi bien qu’un poète,

Chante le saule et la fleur du pêcher.

Théophile Gautier

Concubine de l’empereur Yongzheng

ABC daire de la Cité Interdite chez Flammarion

Ma décoration accueille quelques « chinoiseries » :

Bien sur, j’ai une jolie tasse avec un motif chinois : sa porcelaine est si fine qu’elle en est transparente et d’autant plus fragile !

J’ai acheté une ravissante gravure dans une brocante :

Je l’ai photographiée et j’ai créé deux colliers :

Vous les trouverez dans ma boutique : rubrique Colliers :

La joueuse de luth 

Rendez vous au pavillon chinois 

Sur ce thème j’ai aussi créé ce sautoir :

Chinoiseries chez Des Ailes de Papier

 » Ses mouvements sont pleins d’une grâce chinoise,

Et près d’elle on respire autour de sa beauté

Quelque chose de doux comme l’odeur du thé.  « 

Sonnet

Théophile Gautier

Et pour finir quelques petites breloques pour vos créations :

097

 

Je vous conseille ce livre passionnant : Le roman de la Cité Interdite d’Asada Jirô

013

118

116

je vous ai fait une petite mise en scéne avec ce beau livre dont j’adore la couverture et mes lunettes de soleil anciennes qui me rappelle la dernière image d’Indochine avec Catherine Deneuve !

Il pleut, il pleut Bergère …

 

Bon alors là NON !!!

il pleut depuis ce matin et le Printemps est reparti se coucher … momentanément certes mais il faut faire avec !

Alors j’ai pris un de mes tiroirs de perles : les bleues pour changer de la couleur du temps

001

002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et j’ai eu l’idée de refaire un collier avec une petite fée, une belle goutte d’agate et des perles de verre turquoise : de quoi vous remonter le moral !

006 005 004 003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Votre moral remonte ?

Encore un peu de bleu ? avec une très belle dame qui lit  !

009 008

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis pour vous faire sourire : une jolie petite image d’un tableau : regardez bien le regard de la dame assise !

018

 

019

 

 

Beaucoup d’humour dans cette peinture!

Allez souriez : le temps est mauvais mais la bonne humeur est là qu’en même !

 

 

BON WEEKEND A TOUS 

ET BONNE FÊTE MESDAMES 

 

Retrouvez le collier Fée et toutes mes nouveautés chez Des Ailes de Papier.

 

Une journée à la plage…

 

Et oui les vacances d’été sont là….

Même si l’été, lui, a du mal à être là, tout du moins à Vincennes-plage…

Je vous propose donc une journée au bord de la mer :

 

 

 

Ces très jolies gravures de La Mode Illustrée m’ont donné envie d’en faire des colliers:

 

 

 

 

A retrouver dans la boutique

 

 

Je souhaite de très bonnes vacances à toutes celles et ceux qui partent en juillet.

 

 » Mignonne, allons voir si la rose… »

Comment parler de roses sans parler de ce merveilleux poème de Pierre de Ronsard qui a aussi prêté son nom à une très belle rose rose.

 

 » Mignonne, allons voir si la rose

Qui ce matin avoist desclose

Sa robe de pourpre au Soleil,

A point perdu cette vesprée

Les plis de sa robe pourprée,

Et son teint au vostre pareil.

 

Las! voyez comme en peu d’espace,

Mignonne, elle a dessus la place

Las, las, ses beautez laissé cheoir!

Ô vrayment marastre Nature,

Puis qu’une telle fleur ne dure

Que du matin jusques au soir!

 

Donc, si vous me croyez mignonne,

Tandis que vostre âge fleuronne

En sa plus verte nouveauté,

Cueillez, cueillez vostre jeunesse:

Comme à ceste fleur la vieillesse

Fera ternir vostre beauté. »

 

 

 

En m’inspirant de ce beau poème j’ai crée un collier :

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai utilisé la reproduction d’une carte de naissance ancienne que j’ai chiné sur le Salon Antiquités Brocante de Bastille :

 

 

 

 

 

 

Ce collier sera bien sûr en vente dans ma boutique.