Papotons

 

C’est le premier du mois et le retour de notre rendez vous papotage chez Pat du blog Chemin de tables et de photos.

 

entree libre22

 

 

Comme c’est la rentrée je vous propose une petite visite guidée dans une école mais pas n’importe laquelle!

Maman a transformé son entrée en salle de classe du Temps Jadis !

O VIEILLE ÉCOLE

Au cœur de mon vieux village,
Il est un grand toit bleu et gris
Où viennent les tout-petits
Abriter leur compagnonnage:

Il y a là des bancs où je me suis assis,
Et sur les vitres où se penchent les feuillages,
L’ombre folâtre
Des songes que j’ai bâtis
Quand j’ai commencé, un peu ivre,
De mettre le nez dans les livres.

Au cœur de mon vieux village,
Il est un toit bleu et gris
Où s’en vont les tout-petits
Apprendre à déchiffrer l’univers page à page.

Ô vieille école solitaire,
Il me semble qu’un grand mystère
Habite en toi, dont chaque vitre au jour sourit
Et que de clairs oiseaux font palpiter leurs ailes
Entre tes murs, ainsi que dans un nid
D’où jailliraient des étincelles
Vers l’infini.

Philéas LEBESQUE (1859 – 1958)

 

Maintenant suivez moi pour la visite chez Maman !

070

085

071-001

 

L’ÉCOLE

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Au dedans, c’était plein de rondes ;
Au dehors, plein de pigeons blancs.

On y racontait des histoires
Si merveilleuses qu’aujourd’hui,
Dès que je commence à y croire,
Je ne sais plus bien où j’en suis.

Des fleurs y grimpaient aux fenêtres
Comme on n’en trouve nulle part,
Et, dans la cour gonflée de hêtres,
Il pleuvait de l’or en miroirs.

Sur les tableaux d’un noir profond,
Voguaient de grandes majuscules
Où, de l’aube au soir, nous glissions
Vers de nouvelles péninsules.

L’école était au bord du monde,
L’école était au bord du temps.
Ah ! que ne suis-je encor dedans
Pour voir, au dehors, les colombes !

Maurice CARÊME (1899 – 1978)

 

 

Quelques jolis détails patiemment chinés ou ressortis des tiroirs familiaux  :

082

081-001

076

 

 

 

 

 

 

 

 

079

072

 

 

 

 

 

 

 

 

081-001

080

 

 

 

 

 

 

 

 

078

 

LITANIE DES ÉCOLIERS

Saint-Anatole,
Que légers soient les jours d’école !
Saint Amalfait,
Ah ! Que nos devoirs soient bien faits !

Sainte Cordule,
N’oubliez ni point ni virgule.
Saint Nicodème,
Donnez-nous la clef des problèmes

Sainte Tirelire,
Que Grammaire nous fasse rire !
Saint-Siméon,
Allongez les récréations !

Saint Espongien,
Effacez tous les mauvais points.
Sainte Clémence,
Que viennent vite les vacances !
Sainte Marie,
Faites qu’elles soient infinies !

Maurice CARÊME (1899 – 1978)

 

Et bien sur les élèves sont là :

073

083-001

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ÉCOLIÈRE

Bon Dieu ! que de choses à faire !
Enlève tes souliers crottés,
Pends donc ton écharpe au vestiaire,
Lave tes mains pour le goûter,

Revois tes règles de grammaire,
Ton problème, est-il résolu ?
Et la carte de l’Angleterre,
Dis, quand la dessineras-tu ?

Aurai-je le temps de bercer
Un tout petit peu ma poupée,
De rêver, assise par terre,
Devant mes châteaux de nuées ?
Bon Dieu ! que de choses à faire !

Maurice CARÊME (1899 – 1978)

 

 

075

 

C’est pour cette petite école de campagne que j’avais réalisé mon encadrement en forme de boite avec une salle de classe :

 

053

 

Alors vous aimez l’école de Maman ?

 

Je souhaite une jolie rentrée à tous nos écoliers et à vous si vous reprenez le chemin du travail demain!

 

014-001

Une jolie carte à découvrir dans ma boutique : juste un petit clic et vous y êtes ! ICI

 

Je retourne à l’école !!!

 

Oui, je sais : ce sont les vacances scolaires !

Mais mon dernier cours d’encadrement avait pour thème le boitage et j’ai eu envie de reconstituer une salle de classe ancienne pour en faire cadeau à Maman et de vous la montrer :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai réalisé un parquet avec du balsa teint au brou de noix et un peu d’huile de coude pour tracer toutes les lignes !

j’en ai profité pour faire un petit meuble étagère pour les livres et les cahiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais qu’il y a t il au dos ?

Oui !

c’est une pile pour l’éclairage !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et quelle poésie pour une école ?

 

Celle ci, bien sur !

Automne

Odeur des pluies de mon enfance

Derniers soleils de la saison !

A sept ans comme il faisait bon

Après d’ennuyeuses vacances,

Se retrouver dans sa maison !

 

La vieille classe de mon père,

Pleine de guêpes écrasées,

Sentait l’envre, le bois, la craie

Et ces merveilleuses poussières

Amassées par tout un été.

 

O temps charmant des brumes douces,

Des gibiers, des longs vols d’oiseaux,

Le vent souffle sous le préau,

Mais je tiens entre paume et pouce

Une rouge pomme à couteau.

 

René Guy Cadou.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite carte des Editions Ludom en vente : ICI 

 

Les petites blouses d’écoliers ont été cousu par Maman et les fournitures viennent de chez Pain d’Epices passage Jouffroy à Paris. Ils ont même un site : ICI 

 

Je vous souhaite une belle journée